Projet "Hello Waste" : le recyclage des déchets en plastique en objets de décoration

  • A
  • A
1:57
Le pressing est une chronique de l'émission Europe Matin - 5h-7h
Partagez sur :

Tous les jours de la semaine, Jérôme Lacroix vous livre le meilleur des initiatives qui changent le monde, sur le web et en régions ! Ce jeudi, Léa Seguin a décidé d'agir pour l'écologie en recyclant elle-même ses déchets en plastique. Elle a investi dans trois machines pour recycler le plastique qu'elle utilise en objet de décoration.

Ces bonnes idées qui fleurissent, tous les jours, un peu partout en France. Chaque matin on vous raconte ces histoires, ces projets, ces initiatives de particuliers ou d’entreprises qui tentent de faire avancer la société. C’est avec Jérôme Lacroix et ce jeudi matin, un drôle d’effet miroir.

C’est souvent que l’on parle d’écologie, d’environnement ou de recyclage. On y est sensible, dans notre immense majorité, on en parle, et on se dit qu’il faut agir. Il y a encore quelques mois, Léa Séguin, une jeune Briochine de 22 ans, était comme beaucoup d’entre nous, l’écologie elle en parlait mais, de son propre aveu : "Elle n’agissait pas beaucoup !".

Elle a décidé d’agir concrètement ?

Elle a choisi de s’attaquer au plastique et plus précisément au recyclage du plastique qui est insuffisant en France. Un quart, à peine, des emballages ménagers est recyclé. Léa Séguin s’est mise en tête de recycler elle-même, à la maison, des déchets plastiques.

Elle fait ça toute seule, dans son salon ?

À la maison ! Sur Internet, elle a trouvé et commandé trois machines, raconte-t-elle au journal Le Télégramme. Une pour broyer le plastique, une pour le fondre et une presse à injection pour ses créations. Parce que c'est ça qu'elle fait, elle transforme ses déchets plastiques en objets de décoration. De petites briques en plastiques à base de bouchons qui pourraient, dit-elle, servir de mobilier urbain. Elle travaille aussi sur des porte savons en plastique recyclé. Le projet a pris tant d’importance qu’il s’appelle désormais "Hello Waste", elle espère bientôt monter son entreprise sous ce nom. Projet qui a déjà reçu des aides de la région Bretagne mais qui vaut aussi à Léa Séguin une nomination aux "Trophées des femmes de l’économie" catégorie "Porteuse de projets". Verdict le 24 septembre.