Objets intelligents, comment faire lire les hommes, le bac

SAISON 2016 - 2017
  • A
  • A
Partagez sur :

Elisabeth Assayag, Nicolas Carreau et Marguerite Lefebvre font le point sur l'actualité du jour.

Elisabeth Assayag bonjour ce matin vous nous parlez des vêtements intelligents il y en a de plus en plus et notamment un caleçon qui vient tout juste de sortir.

Oui il s'agit d'un caleçon déconnecté c'est ce que l'on appelle un boxeur. Vous savez les sous-vêtements masculins et bien là on peut parler tout simplement de sous-vêtements du futur: c'est le premier produit qui high-tech qui protège la fertilité et la santé de celui qui porte le caleçon parce qu'il a la spécificité de bloquer les ondes des téléphones portables ainsi que les ondes Wi-Fi.

La marque s'appelle Spartan, et il a fallu des mois de recherche pour mettre au point un tissu unique breveté composé de coton dans lesquels sont incorporé des fibres d'argent pur et c'est cette assemblage qui permet de créer une sorte de bouclier et d'agir comme un paravent  qui  repousse les ondes électro magnétique. Ils sont un peu cher à l'unité il coûte 42 € et par lot de cinq : 185€

C'est absolument génial. Le boxer déconnecté donc, les tissus intelligents il y en a de plus en plus ?

Oui c'est  un marché en pleine croissance. Aujourd'hui il représente près de la moitié de l'industrie textile, vous avez par exemple un T-shirt hydratant qui peut contrôler l'humidité de la peau grâce à un tissu spécial. Vous avez des chaussettes anti-odeur ou encore un jean connecté qui vous indique le chemin apprendre et un T-shirt qui mesure le rythme cardiaque les calories brûlées ou encore la vitesse parcourue. Pour résumer c'est la révolution numérique qui s'introduit dans les tissus. D'autres exemple: des maillots de bain à partir de 169 € avec un capteur duvet qui émet un signal via un smartphone à fin de prévenir le coup de soleil en fonction du type de peau oui ça existe. Ou encore la chemise intelligente capable d'absorber toutes les tâches.

Ce sont donc des innovations par centaine. Et même les marques les plus anciennes s'y mettent.

Oui par exemple la mythique marque Damart vous vous souvenez peut être de Damart thermolactyl. Avec ces tissus magique qui permettent de gagner 25 % de chaleur est bien aujourd'hui la marque suit la tendance et se lance dans des vêtements anti-courbatures, ils sont destinés aux personnes qui font du running. Et ces vêtements réduisent les courbatures de 60 % ! Comment et bien en combinant des fibres chargés de micro cristaux de céramique ce qui provoque un effet sur la circulation sanguine et résultat l'oxygénation  des muscles se détendent.

 

-

 

Nicolas, ce matin, vous faites lire les hommes

Mais oui, une légende et quelques études statistiques affirment que les hommes ne lisent plus, les femmes, oui. Au mieux, l’homme ne serait capable que de dire : "c’est bien ce que tu lis ?". Ce constat est le point de départ de ce livre : Comment faire lire les hommes de votre vie, chez Payot. Et bien entendu, ce livre est écrit par un homme. Pas n’importe lequel, cela dit : Vincent Monadé, le président du Centre National du Livre. J’aime mieux vous dire qu’il bouquine. Lui.

Mais il donne une méthode aux femmes pour faire lire leur homme ?

Exactement. Voici ses conseils. Chapitre un : commencez simplement. Non, l’Equipe n’est pas un livre. En revanche, ils existent de très bons livres qui parlent de foot ! Vincent Monadé vous propose, mesdames, d’aller lui chercher l’Equipe au kiosque, ok, mais d’y glisser Carton Jaune de Nick Hornby ou Jouer juste de François Bégaudeau. Autre idée : donnez-lui des livres testotéronés. Comme Sympathy for the devil de Kent Anderson, ça se passe pendant la guerre du Vietnam – je confirme que c’est un chef d’œuvre. Ou World War Z de Max Brooks, une grande histoire de zombies.

En fait, il procède par étapes

Exactement. Ensuite, on veille à lui donner des livres courts, pour l’instant. Ne commencez pas par La Recheche du Temps perdu, malheureuse ! Il va se décourager. D’autant qu’il y a des chefs d’œuvre aux nombres de pages acceptable. Ce n’est pas la taille qui compte. Alors, vous avez Les légendes d’automne de Jim Harrison. Des nouvelles. La plupart des romans du grand Jean Echenoz aussi. Et quand il sera prêt, emmenez le dans une librairie. Mais une bonne ! Avec un libraire compétent ! La suite de la recette, je vous laisse la découvrir. Homme ou femme d’ailleurs. Parce qu’en fait, je peux vous le dire, c’est d’abord un prétexte pour parler de livres… et donner envie de les lire. Le livre regorge de bonnes idées. J’ai validé presque tous ses choix, vous pouvez y aller.

Si vous validez, ça va. Vincent Monadé donc. Comment faire lire les hommes de votre vie. Merci Nicolas.

 

-

 

Marguerite Lefebvre, à la Une de la presse en région ce matin le Bac !

Et oui, ça c'est fait ! titre la Provence photo à l'appui. Deux lycéennes hurlant de joie..leur Bac en poche ! Hier, c'était l'effervescence dans tous les lycées du pays, avec, une bonne moisson de mentions. C'est ce que nous dit Nord Littoral ce matin qui met en avant la performance d'Enzo. Performance car le jeune lycéen ne s'est pas contenté d'avoir son Bac. Il l'a eu avec 20.66 de moyenne ! "Je n'ai jamais eu de telles notes" s'étonne le lycéen qui sera à la rentrée prochaine sur les bancs de Sciences Po.

Eux aussi, ont eu leur diplômes, des bacheliers du Rhône. Ils ont eu, eux aussi la mention très bien, le président de la Région Laurent Wauquiez a donc décidé de leur offrir une bourse au mérite de 500 euros chacun. Mais Le Progrès nous raconte que cette bourse, les lycéens ont décidé de ne pas la toucher et de la reverser à des associations... Des associations "victimes" selon ces lycéens de la politique de Laurent Wauquiez. Un coup de gueule qui a déjà fait pas mal de bruit.

Il y a ceux qui ont leur bac et puis il y a les autres. Ceux qui doivent aujourd'hui passer par la case rattrapage. C'est le cas de la plus jeune candidate de France nous dit le Parisien. Elsa, 13 ans seulement devra passer l'oral dans quelques jours.

La personnalité du jour, c'est un jeune garçon de 12 ans dont on vous avait déjà parlé il y a quelques mois.

Oui il s'appelle Arthur et c'est Ouest France qui nous raconte son aventure. Il y a quelques mois, on vous en avait parlé car ce fan de vélo était plus que déçu de voir que le Tour de France ne passerait pas par la Bretagne cette année. Arthur habite Saint Malo et il a donc décidé que c'est lui qui irait sur le parcours du tour. Et qu'il irait en vélo. Il s'est donc entraîné pendant des mois, tous les jours. Au moins une heure sur son vélo d'appartement  et sur les routes le Week end.

Et hier, ça y est il s'est lancé. Il est parti de chez lui, avec son père qui l'accompagne. Il est parti en vélo pour rejoindre Bergerac. 100 kilomètres par jour pendant six jours pour ce collégien de 12 ans. "Je ne suis pas stressé" a-t-il lâché au moment du départ. Son arrivée est prévue à Bergerac mardi prochain, quelques heures avant l'arrivée du peloton dans la ville.

Les émissions précédentes