Combien de Français soutiennent la grève de jeudi ?, un ingénieur français abattu en Colombie par un "tueur à gages", tweeter n'est pas mauvais pour l'orthographe

, modifié à
  • A
  • A
2:00
Le journal de 8h d'Europe 1 est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Le Brief - Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actu de ce mercredi 4 décembre à 8h : plusieurs sondages montrent qu'une majorité soutient la mobilisation contre la réforme des retraites, un ingénieur de Thales a été tué lundi soir en pleine rue de la capitale Bogota, les utilisateurs des réseaux sociaux ne sont pas mauvais en orthographe.

Les Français soutiennent la grève

La grève de demain contre la réforme des retraites s’annonce très suivie. Tout le monde s’attend déjà à une journée de galère dans les transports. Ce qui crée des mécontents. Mais combien sommes-nous à soutenir ou pas ce mouvement que certains n’hésitent déjà pas à comparer avec les grèves de 95 ? Et bien, d’après un sondage Yougov pour le "Le HuffPost" publié ce matin, nous sommes 60% à soutenir cette grève. Figurez-vous qu’un tiers des électeurs d’en Marche l’approuvent. La fin des régimes spéciaux était pourtant dans le programme du candidat Macron. Dans un autre sondage publié par le Journal du dimanche le week-end dernier, une majorité d’entre nous sommes largement favorables à l’idée de réformer le système des retraites. Oui mais voilà, nous sommes 64% à ne pas faire confiance au président de la République pour mener cette réforme.

Un ingénieur français de Thales abattu par un "tueur à gages"

Sans transition, je vous emmène en Colombie. Où l’on a appris qu’un ingénieur français a été tué lundi soir en pleine rue de la capitale Bogota. Il sortait d’une pizzeria d’un quartier huppé en compagnie d’un autre Français lorsqu’il a été abattu par un tueur à gages. Ce dernier a pris la fuite. La victime est un ingénieur français de 45 ans, salarié de Thales. Il était en mission en Colombie pour le compte de l’entreprise de technologie.  

Les réseaux sociaux et l'orthographe

Et puis un conseil avant de se quitter : la prochaine fois que vous tenterez de dissuader un ado de se rendre sur les réseaux sociaux, évitez de lui dire que c’est mauvais pour son niveau de français. Le baromètre Voltaire 2019 s’est intéressé cette année aux 15-25 ans.  Résultat : contrairement aux idées reçues, les utilisateurs des nouvelles technologies comme les réseaux sociaux ne sont pas mauvais en orthographe. Les jeunes qui passent en 15 et 60 minutes par jour sur les réseaux sociaux obtiennent de meilleurs résultats que ceux qui s’y adonnent moins de deux par semaine.  En revanche, pas besoin de rechercher des milliers de likes. D’après l’enquête, plus on est populaire sur les réseaux sociaux, plus on est mauvais en orthographe.