Le salon de l'immobilier et du tourisme portugais ouvre ses portes ce week-end porte de Versailles à Paris

SAISON 2017 - 2018
  • A
  • A
2:56
Partagez sur :

Chaque matin, Carole Ferry fait le point sur l'actualité économique.

Carole Ferry remplace Emmanuel Duteil ce vendredi 18 mai 2018.

Le salon de l'immobilier et du tourisme Portugais ouvre ses portes ce week end porte de Versailles à Paris.
Et c'est loin d'être anecdotique, puisque c'est devenu l'une des destinations phare des Français pour investir. Ce sont près de 50.000 Français qui auraient fait le choix d'aller y vivre ces sept dernières années.

Alors évidement parce que le Portugal c'est magnifique avec les ruelles de Lisbonne, les couleurs de Porto ou la vallée du Douro. Mais soyons honnête, ce qui attire surtout c'est la fiscalité extrêmement avantageuse que propose le pays aux étrangers. Si vous êtes retraité et que vous passez plus de six mois par an au Portugal, vous ne payez aucun impôt sur vos pensions de retraites pendants 10 ans.
C'est pour ca qu'autant de retraités choisissent d'y passer leurs vieux jours. Pour ça et puis parce que le coût de la vie est 30% moins cher qu'en France (sauf pour les médicaments qui coutent cinq fois plus cher). Également parce que les prix de l'immobilier n'ont rien a voir avec la France. À Lisbonne, vous êtes dans une capitale au bord de la mer avec un m2 à 4.000 euros en moyenne contre plus de 9.000 à Paris.

Mais le pays n'attire pas que des retraités si ?

Non parce qu'il y a aussi une fiscalité intéressante pour ceux qui viennent investir dans le pays. Les architectes, avocats ou start up qui s'installent sur place ont un impôt plafonné a 20%. Vous avez également de grandes entreprises qui s'y implantent parce que vous avez à la fois un salaire minimum à 580 euros et d'excellent ingénieurs, très bien formés.
Aujourd'hui, il y a 750 entreprises françaises au Portugal dont BNP paribas ou Natixis.
Résultat : le lycée français de Lisbonne est saturé. Il n'y a plus suffisamment de place pour les cadres français qui s'installent sur place.

Est-ce le Portugal, qui vivait une véritable crise immobilière il y a quelques années, va mieux ?

Le Portugal a enregistré une croissance de 2.7% l'an dernier parce que tous ces retraités, entrepreneurs ou cadres qui s'installent, consomment, vont au restaurant, au cinéma et bien sûr ils achètent des maisons et des appartements. Les Français sont les premiers acheteurs étrangers au Portugal.
Donc la crise de l'immobilier est loin et les prix flambent même aujourd'hui puisque le prix du m2 est en hausse de 20% en moyenne sur un an, à Porto comme à Lisbonne.
Parfait pour les portugais qui vendent beaucoup moins pour ceux qui veulent acheter.

Est-ce facile de s'installer au Portugal ?

Sur le papier c'est très simple une heure sur internet. En réalité, il vaut mieux bien travailler son dossier avant de partir. L'administration portugaise n'est pas forcément plus fluide que la nôtre, mais on peut se faire aider. Il y a des entreprises qui se sont spécialisées dans le domaine. La chambre de commerce franco-portugaise organise également des formations toutes les semaines.

Les émissions précédentes