Jean-Paul Rouve: "C'est un film de destins croisés"