Un livre pour mieux aborder l'entrée en sixième

  • A
  • A
2:50
Il était une fois est une chronique de l'émission La voix est livre
Partagez sur :

Comme chaque semaine, nous vous présentons un livre jeunesse. Aujourd'hui, Victor Dhollande vous conseille J'ai trop d'amis. 

J'ai trop d'amis*, c’est la suite de J’ai trop peur, une première pièce de théâtre écrite par David Lescot sur le passage du CM2 à la sixième. Une pièce incarnée par un garçon pétri d’angoisses avant son entrée au collège. Alors pas de panique, pas besoin d’avoir lu la première pièce pour apprécier celle-ci. On suit le même garçon dès son premier jour de classe. Avec d’abord cette angoisse qu’on a tous vécu un jour... est-ce que je vais retrouver tous mes copains et copines du CM2 ? Pour notre héros, ça ne sera pas le cas. Il se retrouve tout seul en 6e D. 

Comment s'adapter dans une classe où on connaît personne ? Il va en fait être très vite élu délégué de sa classe en compagnie de la jolie Marguerite. Mais comment c’est possible alors qu’il ne connaît personne ? Le gars super-populaire de la classe, un certain Clarence, l’ex-petit copain de Marguerite, a demandé à toute la classe de voter pour lui. Un plan machiavélique pour mieux se servir de lui. Et ce même Clarence va organise un rendez-vous entre notre héros et Marguerite. D'abord apeuré et manipulé par Clarence, le héros va réussir à se sortir petit à petit de cette situation très délicate.

Une pièce de théâtre à lire à partir de 10 ans. L'auteur David Lescot arrive à dédramatiser ce moment difficile notamment grâce à l’innocence de la petite sœur de notre collégien. Elle a 3 ans, elle entre à la "Nicole maternelle". Elle parle très mal mais les discussions avec son grand frère sont savoureuses. Une pièce de théâtre à conseiller de toute urgence à tous les parents dont les enfants entrent au collège en septembre prochain.

* J’ai trop d’amis de David Lescot (Actes Sud papiers). Et si vous voulez voir cette pièce de théâtre, plusieurs représentations possibles : du 21 au 29 mars au Théâtre de la ville de Paris, à l’espace Pierre-Cardin, mais aussi au Festival d’Avignon du 3 au 22 juillet prochain.