"Quand on était petits" de Soledad Bravi

, modifié à
  • A
  • A
4:02
Il était une fois est une chronique de l'émission La voix est livre
Partagez sur :

Comme chaque semaine, nous vous présentons un livre jeunesse. Aujourd'hui, Victor Dhollande vous conseille "Quand on était petits" de Soledad Bravi.

Soledad Bravi, l’une des plus grandes illustratrices françaises, revient avec un récit* génial et très personnel. Elle nous livre des petites histoires sur son enfance en Espagne, comment une régate avec son père et son frère a tourné au cauchemar. Son père, piètre marin, dépassé par tous les concurrents, qui finit avec le front ensanglanté après avoir pris un coup de baume. Ou quand Soledad ou ses frères faisaient une bêtise, leur père les envoyait faire un tour de maison en courant pour les calmer.

Entre bêtises et nostalgie. Dans la continuité de ses souvenirs de jeunesse, Soledad Bravi raconte aussi des moments marquants avec ses propres enfants. Quand sa plus grande fille se débrouillait pour faire choisir à sa plus petite sœur ce qu’elle voulait elle, sur sa liste au père Noël. Alors, ça finit toujours mal ou presque. Soledad Bravi nous fait mourir de rire avec son coup de crayon et les petites explications qui accompagnent ses illustrations. Tout en ironie, en finesse. 

A partir de 13 ans. Alors c’est vraiment une bande-dessinée pour les ados, les adultes, je dirai qu’on peut commencer à partir de 13 ans. Et puis je rajoute juste un mot sur les regrets de Soledad Bravi, qu’elle explique dans quelques histoires de ce livre, elle n’a pas toujours accordé de temps à ses filles quand elles étaient plus petites. Manque de temps, trop de travail, et puis on crie, on s’en veut. "Ne commencez pas, ne ratez pas les meilleures années de votre vie", voilà le conseil de Soledad Bravi.   

* Quand on était petits de Soledad Bravi (Rue de Sèvres)