Le chemin de Jada, un conte pour enfants sur le colorisme

  • A
  • A
3:00
© Cambourakis
Il était une fois est une chronique de l'émission La voix est livre
Partagez sur :

Comme chaque semaine, nous vous présentons un livre jeunesse. Aujourd'hui, Victor Dhollande vous conseille Le chemin de Jada. 

C’est l’histoire* de deux sœurs jumelles, Iris et Jada. "Les mêmes yeux de chat, le même nez rond, les mêmes longues nattes, le même médaillon... Le seul détail qui les distingue, c’est la couleur de leur peau", écrit l'auteure Laura Nsafou. Celle d’Iris, aussi claire que l’acacia, attirait de très nombreux compliments. Alors que celle de Jada, aussi foncée que le cacao, était perçue comme un gros défaut. Des remarques désobligeantes de ses amis, sa famille, c’était son lot quotidien. Alors un soir, Jada se dit qu’il faut qu’elle parte, loin, très loin pour trouver des gens qui l’accepteraient comme elle est. 

Une discrimination issue du racisme. Dans sa chambre, elle en parle à sa sœur Iris mais finit par s'endormir. Le lendemain, elles partent toutes les deux en montagne et improvisent une partie de cache-cache. Sauf que la nuit commence à tomber et Iris n’arrive plus à retrouver sa sœur. Elle cherche partout, Jada est introuvable. Iris va continuer comme ça à chercher sa sœur. Ce sont les étoiles qui la guideront au mieux. C’est un très bel album qui traite le thème du colorisme, peu abordé dans la littérature jeunesse en France. Le colorisme, c’est en fait une discrimination directement issue du racisme qui consiste en fait à privilégier les individus de peaux claires.

Chemin de Jada 2

A lire à partir de 4-5 ans. C’est une très belle histoire que vous pouvez facilement lire à vos enfants à partir de 4-5 ans. Dès cet âge, ils comprennent bien les différences qui existent entre les personnes qui les entourent et entre eux aussi. Alors, certes le terme de 'colorisme' leur échappe mais ils comprennent très bien avec leurs mots, un tel est plus clair que lui, lui il est plus chocolat, ... donc c’est d’autant plus intéressant de leur parler de ces sentiments d’exclusion pour aussi mieux mettre en avant une certaine estime de soi.

* Le chemin de Jada de Laura Nsafou et illustré par Barbara Brun (Cambourakis)