Les producteurs de fromages fermiers en danger

  • A
  • A
1:44
Rendez-vous à la ferme est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h30
Partagez sur :

Avec la crise sanitaire, le risque de voir disparaître les fromages se fait sentir. Actuellement, les consommateurs se concentrent sur les produits de première nécessité et se détournent des produits "plaisir" comme le fromage. C'est donc 2000 tonnes de fromages qui risquent ainsi d’être gaspillés. 

Fanny, Vous nous dites qu’avec la crise actuelle nous risquons de voir disparaitre des fromages!

Culturellement ce qui risque de se passer est une catastrophe! La diversité fromagère française, le plateau de fromage le plus exceptionnel au monde, celui qui fait notre réputation à l’internationale, notre culture, nos traditions risque très gros en ce moment. Je tiens à vous alerter sur la crise qui pèse de tout son poids sur les 54 fromages AOP-français tel le Bleu d’Auvergne, Morbier, Munster, Tomme de Savoie, le Saint Nectaire qui sont actuellement massivement stockés dans des frigos pour tenter de ralentir leur murissement. Mais ce ne sera pas possible indéfiniment. Ce serait en tout 2000 Tonnes qui risquent ainsi d’être gaspillés. 

Mais pourquoi ces fromages ne se vendent-ils plus ? 

Il y a plusieurs facteurs mais le principal est que les consommateurs privilégient les produits de première nécessité et font des réserves de produits laitières comme les yaourts, la crème et le fromage râpé. Depuis le début du confinement ils se détournent des produits plaisir. Ainsi dans les hypermarché le fromage à la coupe n’attire plus alors qu’il représente habituellement 40% des vente-Il y a aussi d’un autre côté la baisse du pouvoir d’achat et la fermeture des marchés qui met dans la panade des milliers de petits producteurs fermiers, artisans, fromagers, affineurs qui ne s’en relèveront pas Si nous ne les soutenons pas, le risque est de perdre la diversité fromagère de notre pays les AOP-seront des victimes collatérales de la crise COVID! 

Mais alors comment les soutenir? 

Achetons du fromage ! Le conseil National des Appellations d’Origines Laitières à travers la campagne : Fromagissons!, lancée sur les réseaux sociaux, rappelle aux consommateurs que le rayon à la coupe les relie avec le producteur et que le choix de râper du Cantal AOP sur ses pâtes plutôt que de mettre de l’emmental industriel est un acte fort de soutien à la filière, son pays, sa culture et c’est surtout bien meilleur!!