Fraudes alimentaires : la France pourrait exiger plus de transparence

  • A
  • A
2:27
Notre planète est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Depuis sa ferme pédagogique installée à Boisset en Haute-Loire, Fanny Agostini met à l'honneur l'alimentation, la santé et l'agriculture. Ce lundi, elle s'intéresse à la lutte contre les fraudes alimentaires. À l'image de l'Irlande et du Danemark, la France pourrait exiger encore plus de transparence.