Construisons des nids pour nos hirondelles !

, modifié à
  • A
  • A
3:01
Rendez-vous à la ferme est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h30 - 9h
Partagez sur :

Fanny Agostini est de retour sur Europe 1 pour son traditionnel "Rendez-vous à la ferme". Elle se penche lundi sur une occupation possible pendant le confinement : profiter des longues journées chez soi afin d'élaborer un nid pour les hirondelles. 

On ne l'a peut-être pas beaucoup remarqué en raison du confinement, mais le printemps est arrivé et avec lui le retour de migration des hirondelles. De retour, Fanny Agostini nous livre lundi ses conseils pour bâtir un nid qui saura attirer ces oiseaux fatigués après un long voyage. 

Oui, pour nos hirondelles des fenêtres qui sont déjà en partie arrivées, même si le gros des troupes déferle en général fin mars-début avril. Les hirondelles qui sont en forte régression avec une perte ahurissante de 84% de leurs effectifs en 10 ans, due à la raréfaction des insectes dont elles se nourrissent mais aussi de la destruction de leur nids d’une année sur l’autre. Alors, pour les aider à nicher, je vous propose de vous munir d’une planchette de 30 cm par 15 et d’un saladier que vous disposerez dessus. En dessous du saladier, vous faites cinq marques au stylo, des marques qui vont vous servir de repères pour visser cinq vis à bois, pour soutenir votre saladier.

Un saladier qui va servir de moule pour faire le nid, c’est ça ?

Parfaitement, vous allez d’ailleurs enduire le saladier d’huile pour éviter l’adhérence et le mettre en place sur les vis de soutien avant de le badigeonner la partie basse, c’est-à-dire la moitié du saladier d’un mélange de plâtre avec de l’eau, ainsi qu’un peu argile blanche si vous en avez et dans l’idéal, vous ajoutez aussi des brindilles ou de la paille comme le font les hirondelles elle-mêmes, cela permettra de mieux colmater l’ensemble. C’est la partie la plus marrante, n’hésitez pas à faire une bonne épaisseur de 2 cm et surtout plein d’irrégularités avec les doigts ou une spatule, car si c’est trop lisse, cela ne ressemblera pas à un nid naturel et l’hirondelle ne sera pas dupe !

On oublie pas de faire une petite entrée !

Très important, 6 cm de longueur et 2,5 cm de hauteur, une fois que tout est sec, vous faites glisser délicatement le saladier et votre nid est prêt à être accroché sur son support en bois à l’aide de 4 vis chevilles sous une corniche, ou un hangar, en tous cas dans un emplacement bien à l’abri des intempéries et à partir de la soyez patient, observez discrètement à distance pour donner à une hirondelle des fenêtres la chance de venir s’y installer.