"Unpackage yourself" : 10 jours pour se désintoxiquer des emballages

SAISON 2017 - 2018 , modifié à
  • A
  • A
2:47
Partagez sur :

Chaque matin, Marion Sauveur nous parle d'alimentation, de "mieux manger", de solutions concrètes pour changer ce qu'il y a dans notre assiette.

L’alimentation avec ce mardi, le défi de réduire nos emballages alimentaires.

Parce que chaque jour, nous mettons à la poubelle chacun près de deux kilos de déchets dont un quart sont des emballages alimentaires. La majorité est en verre (45%), 24% en plastique et 22% en cartons.
Seulement la moitié de ces emballages est recyclée, le reste termine dans une décharge, un incinérateur ou dans l’environnement. Alors que la plupart des emballages ont une utilité très courte dans le temps, certains ne servent même à rien.
Alors pour limiter le nombre d’emballages alimentaires que vous jetez tous les jours à la poubelle, nous vous proposons de suivre le défi "Unpackage Yourself", "Remballez vos emballages" en français. L’idée a été lancée par trois étudiantes en Suède et le challenge débute aujourd’hui dans le monde entier. Il va durer 10 jours.
L’objectif est que chacun réduise ses emballages, en changeant ses habitudes de vie avec des petits gestes. Rien de contraignant, rien d’obligatoire, c’est à vous de décider ce que vous souhaitez changer dans votre comportement au quotidien et de tenir 10 jours, ça c’est important.

Concrètement, que peut-on faire pour réduire nos déchets ?

Quand vous allez faire vos courses :

Vous pouvez par exemple décider de prendre un sac réutilisable ou un "tote bag", vous savez un sac en toile souple. Si on vous propose un sachet en plastique, apprenez à dire non ! Ils sont utilisés en moyenne 20 minutes, fabriqués en une seconde et prennent chacun jusqu’à 400 ans pour se dégrader. Au rayon fruits et légumes, ne pas utiliser de sacs pour les aliments qui ne vont pas s’abîmer pendant le transport permet aussi de limiter les emballages qui vont directement finir à la poubelle.
Pour limiter les produits préemballés en cartons ou en plastique, vous pouvez aussi choisir d’acheter des produits en vrac, si votre magasin le propose. C’est le cas dans de plus en plus d’épiceries, magasins bio et grandes surfaces. L’idéal est d’utiliser vos propres contenants en verre ou ceux du magasins, s’ils sont consignés et que vous n’allez pas les mettre à la poubelle mais qu’ils seront réutilisés.
Autre possibilité, si vous allez au restaurant et que vous avez l’habitude de ne pas finir votre assiette, récupérez les restes, mais avec votre propre contenant en verre.
Si vous êtes un adepte des pailles, vous pouvez les boycotter. Celles en plastique sont loins d’être anodines pour l’environnement, elles font partis des détritus les plus ramassés chaque année. Il en existe en verre si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer.
Autre habitude que vous pouvez modifier : évitez d’utiliser un gobelet en plastique pour votre café au bureau et utilisez une tasse.
Ce ne sont que quelques idées mais vous pouvez en avoir d’autres.

Si on veut participer, comment s’y prend-on ?

Il suffit de vous inscrire Roland sur le site d’Unpackage Yourself (www.unpackageyourself.com). Là, vous recevrez un mail dans lequel vous êtes invité à choisir la nouvelle habitude que vous souhaitez prendre pour les 10 prochains jours. Et puis, chaque jour vous pouvez discuter de cette expérience sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram, avec le hashtag #UnpackageYourself. Partagez vos idées, vos réussites et vos difficultés. Et qui sait, peut-être que dans 10 jours, vous aurez envie de poursuivre cette aventure pour la planète !

Les émissions précédentes