L’opération éphémère le "Burger des chefs"

, modifié à
  • A
  • A
Dans votre assiette est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Marion Sauveur nous parle d'alimentation, de "mieux manger", de solutions concrètes pour changer ce qu'il y a dans notre assiette.

Marion Sauveur, avec vous on parle alimentation. Dans votre assiette ce matin, il y a un burger.

Oui Pierre. C’est le sandwich préféré des Français, il a détrôné le jambon-beurre. 1,5 milliard de Burgers ont été consommés l’an dernier. Il se décline pour tous les goûts et se trouve maintenant même à la carte de restaurants gastronomiques.

C’est justement un burger gastronomique que vous pourrez déguster ce soir, sans bouger de chez vous grâce à l’opération Burger des chefs imaginée par le Bureau d’Étude Gastronomique de Sébastien Ripari. 21 chefs de renoms en France et en Belgique se prêtent au jeu, et réalisent ce plat ultra-populaire en version gourmet, avec chacun sa propre recette. Et une promesse : de la gourmandise.   

Et ça ressemble à quoi un burger de chef ?  

C’est concocté avec un bon pain et de bons produits de saison, il y a généralement une petite touche d’originalité, pour une explosion de saveurs en bouche. A Nantes par exemple, vous pourrez déguster celui de Patrice Christodoulos de la Tablée la Belle-Illoise, qui met en avant les produits qui font la fierté de la région : des sardines cuisinées à la Nantaise préparés avec du beurre de Baratte et du muscadet, pour la petite note iodée des salicornes, et un peu de mâche nantaise.

A Marseille, c’est un burger singulier que propose Michel Portos du restaurant Le poulpe et le Malthazar, avec des tentacules de poulpes qui entourent le pain de couleur noir. A l’œil c’est fantastique, à l’intérieur le poulpe est émincé avec du fromage blanc et de la salade croquante.

A Rouen, vous pourrez tester celui du chef étoilé Rodolphe Pottier aux inspirations japonaises : avec un pain de mie algues-citron, un veau de lait travaillé comme un tonkatsu, vous savez le porc pané frit japonais, de la poitrine de veau croustillante et d’une sauce gribiche.  

A Lyon, le grand chef étoilé Christian Têtedoie propose un burger avec un Ketchup de betterave rouge, de la Sucrine, un Steack fin de Bavettes de boeuf hachée, du piment de Bresse et des oignons pickles.

Et à Paris, vous aurez le choix entre les recettes de Christian Etchebest (La Cantine du Troquet) qui propose un burger aquitain avec de l’ossau iraty comme fromage, Lucas Felzine (Uma) et son boeuf laqué au jasmin, Yves Camdeborde (L’Avant-Comptoir) et son burger béarnais, Jean Erdern Hurstel (Restaurant pop-Up) et ses pickles de betteraves et ses tomates confites au four, Juan Arbeleaz (Plantxa et Levain) et son burger au reblochon, ou encore Grégory Cohen (Môm’Art) et son burger qui fume. Je l’ai d’ailleurs goûté, je me suis sacrifiée pour vous Pierre. Et je peux vous dire que c’est réussi : un steak haché de Black Angus, des pickles de radis noirs et betterave, une compotée de 3 oignons et le tout fumé au foin. Bien d’autres recettes gastronomiques à Bordeaux, Dijon, Aix-en-Provence, Nice ou encore Orléans. En tout, ce sont 21 burgers qui sont à découvrir ce soir, dans 11 villes de France, et 2 de Belgique (Bruxelles et Anvers).

Ça coûte cher ces burgers de chefs ?

C’est au prix unique de 18 euros 50, avec la livraison et un accompagnement. Certains chefs ont choisi les frites, d’autres des chips ou des pommes darphins vous savez ces pommes de terre râpées et grillées à la poêle. Vous pourrez commander vos burgers ce soir sur l’application Uber eats. De 18h à 23h. Certains chefs joueront les prolongations une partie du week-end. C’est le cas à Paris, Marseille, Aix-en-Provence, Nice, Angers, Nantes, Bordeaux et Dijon.