5:25
  • Copié

Depuis l'Antiquité, la chevelure est chargée de symboles. D'une manière générale, les cheveux longs sont le siège du pouvoir et de la puissance virile. Ainsi Samson dans la Bible n'est-il fort que par ses cheveux. Que Dalila lui coupe sa crinière et le voilà désarmé. Qui porte les cheveux courts ? Les inférieurs sociaux auxquels ils sont imposés comme aux mineurs et aux dominés. Tous les esclaves sont rasés. Alors qu'en Gaule, les cheveux devaient être longs, la chevelure longue y symbolise la liberté.

Dans son article Plutôt morts que scalpés, l’historien Yves Matagon nous explique que chez les Mérovingiens, c’est la chevelure qui fait le roi. S’il l’on veut se débarrasser à jamais d’un ennemi, non seulement on le rase mais on le scalpe !