La bourde monumentale de Jules Favre lors de l’armistice de la guerre de 1870

  • A
  • A