Voiture brûlée chez son garagiste : les assureurs se renvoient la balle. Quels sont les recours pour le propriétaire ?

  • A
  • A
1:55
Ai-je le droit ? est une chronique de l'émission Le journal de la mi-journée
Partagez sur :

Chaque matin, Roland Pérez évoque une question de droit en rapport avec l'actualité dans Europe 1 Bonjour.

On commence par le droit avec vous Roland, et cette mésaventure arrivée à un automobiliste dijonnais qui ne sait plus à quelle compagnie d’assurance s’adresser pour obtenir le remboursement de sa voiture incendiée, expliquez-nous.

Cela fait deux ans que Joseph attend qu’on l’indemnise du sinistre dont il a été victime. En fait sa voiture, une Audi achetée toute neuve, a péri dans l’incendie du garage ou la voiture avait été amenée à la suite d’une panne déjà, il faut le reconnaître, inexpliquée pour une voiture quasiment neuve.

J’imagine que c’est l’assureur du garage qui doit prendre en charge le sinistre, non?

En toute logique c’est effectivement ce qui aurait dû se passer, si ce n’est que l’assurance du garage a en fait, indemnisé le garagiste pour les voitures dont il était propriétaire, il s’agissait en fait d’un concessionnaire Audi, prétextant pour  les autres voitures dont celle de notre dijonnais, que seule son assurance tout risque/vol et incendie, devait procéder à son indemnisation.

Et que répond de son côté l’assureur de la voiture?

Cette assurance invoque, la suspension des garanties lorsque la voiture est confiée à un garage qui a forcément sa propre assurance et qui doit donc selon elle, prendre le relais. 

Mais c’est une histoire sans fin si tout le monde se renvoie la balle?

C’est exactement le sentiment du propriétaire du véhicule qui invoque depuis deux ans une situation ubuesque.

Et selon vous Roland que devrait-il faire?

Selon la loi, c’est celui qui a sous sa garde le véhicule incendié, qui doit faire jouer son assurance professionnelle, et si ça tarde comme c’est le cas, en jouant au ping pong avec le propriétaire du véhicule, en ce cas, il faut arrêter de tergiverser et assigner les deux assureurs en demandant leurs condamnations conjointes et solidaires. Cela les obligera à soumettre leur position respective à la justice qui tranchera.