1:28
  • Copié

L'Assemblée nationale rouvre jeudi un débat sur la fin de vie, étudiant la proposition de loi du député Olivier Falorni qui ouvre la possibilité à "une assistance médicalisée et active à mourir". Le gouvernement, divisé sur le sujet, planche lui sur un plan de renforcement des dispositifs de soins palliatifs, encore inégalement répartis sur le territoire.