EXTRAIT - Affaire Mouzin : ces dizaines de SMS échangés par les Fourniret la nuit de la disparition

  • A
  • A
1:52
© Europe 1
Les journaux de la rédaction est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

La justice a comptabilisé des dizaines de messages envoyés entre Monique Olivier et son ex-mari, le tueur en série Michel Fourniret, à partir de 18 heures le soir de la disparition d'Estelle Mouzin, jusqu'à 4 heures du matin, heure à laquelle "l'Ogre des Ardennes" a regagné son domicile.

Après l'ADN d'Estelle Mouzin retrouvé sur un matelas dans l'une des maisons utilisées par Michel Fourniret, c'est désormais sa téléphonie qui intéresse beaucoup la justice. Alors que plusieurs transports sur les lieux, à Guermantes où Estelle a été enlevée en 2003 et dans les Ardennes où résidaient les Fourniret à cette époque, vont avoir lieu ces prochaines semaines, les échanges continus de sms entre le couple cette nuit-là interpellent la juge d'instruction en charge du dossier.