Une émission s’arrête, une autre renaît, Twitter se diversifie et deux nouvelles séries

  • A
  • A
7:27
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Le magazine de France 3 "Pièce à conviction" s’arrête après 20 ans passés à l’antenne. France 2 proposera en mars prochain une nouvelle édition de son "Grand oral", le concours d’éloquence aura droit à un troisième numéro. "6 à la maison" revient ce mercredi soir à 22h30 sur France 2, c’est l’émission culturelle animée par Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen que la chaîne avait lancée au pied levé, en quotidienne, lors du premier couvre-feu. Le réseau social Twitter vient d’acquérir l’éditeur de newsletters "Revue", basé aux Pays-Bas. Le studio Universal a commandé une saison 9 de "Blacklist", la série diffusée en France sur TF1 et sur Netflix. "Gatsby le magnifique" va être adapté pour la télévision.

La dernière de "Pièces à conviction" ce mercredi soir

Le magazine de France 3 "Pièce à conviction" s’arrête après 20 ans passés à l’antenne. C’est Elise Lucet qui l’a lancé en 2000 et c’est Virna Sacchi qui en a récupéré les rênes en 2016. Certaines enquêtes de "Pièces à conviction" ont marqué l’histoire de la télé, à commencer par les révélations sur les finances occultes du RPR, en 2000, qui impliquaient le président de la République, Jacques Chirac. En 2017, il a levé le voile sur la maltraitance dans les Ehpad, et en 2019, le magazine a fait bouger les choses avec son reportage sur les enfants placés. Pour la dernière émission, Virna Sacchi proposera d’ailleurs la suite de ce reportage. L’objectif était aussi de voir ce qui avait changé en deux ans. Il y a eu quelques avancées, notamment grâce à des initiatives locales, mais le bilan reste décevant. Virna Sacchi au micro de Louise Bernard. "Enfants placés : que fait la République ?", c’est le dernier numéro de "Pièces à conviction" ce soir à 21 heures sur France 3.

France 2 proposera en mars prochain une nouvelle édition de son "Grand oral".

Le concours d’éloquence aura droit à un troisième numéro. C’est Michel Field, directeur de la culture et du spectacle vivant de France Télévisions, qui l’a annoncé hier à la lettre “Media+”. Mais ce "Grand oral" aura un nouvel animateur. Laurent Ruquier, qui était aux commandes des deux premiers, est trop occupé avec son talk du samedi soir pour en assurer l’animation. La chaîne espère sans doute ainsi booster l’audience. Les deux premiers numéros, en prime time, n’avaient pas réussi à fédérer un large public : 1,5 million de curieux et 8% de part d’audience pour le premier en 2019, et 100.000 téléspectateurs de moins pour l’édition 2020.

Le retour d’une émission imaginée pour aider le monde de la culture, en temps de crise.

"6 à la maison" revient ce mercredi soir à 22h30 sur France 2, c’est l’émission culturelle animée par Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen que la chaîne avait lancée au pied levé, en quotidienne, lors du premier couvre-feu. C’était mi-octobre. Elle s’était terminée le mois dernier, au grand regret de toutes les personnes impliquées, d’après son animatrice, interrogée par Louise Bernard. "6 à la maison" adopte un nouveau rythme, hebdomadaire, et durera désormais 1h30, contre 1h pour la version quotidienne. Les séquences vont donc être allongées, y compris celle de Bertrand Chameroy. C’est notamment ce luxe du temps qui différencie l’émission de "C à vous", le talk-show d’access quotidien animé par Anne-Elisabeth Lemoine sur France 5.  "6 à la maison", c’est à partir de ce soir et tous les mercredis à 22h30 sur France 2 ! Et l’émission sera également diffusée sur Culturebox, la chaîne éphémère de France Télévisions consacrée à la culture, qui sera lancée dans les jours qui viennent.

Twitter cherche à se diversifier

Le réseau social Twitter vient d’acquérir l’éditeur de newsletters "Revue", basé aux Pays-Bas. Une façon pour Twitter de trouver d’autres sources de revenus que la publicité, dont il reste extrêmement dépendant. Et un signe de plus de la popularité croissante du format newsletter.

Deux nouvelles séries. La première, c’est la commande d’une saison 9 de "Blacklist", série diffusée en France sur TF1 et sur Netflix.

Alors que la chaîne américaine NBC vient à peine de lancer la saison 8. Deux facteurs expliquent cette décision. "Blacklist" signe des audiences correctes, mais marche particulièrement bien sur les CSP+, les catégories socio-professionnelles supérieures. Ses espaces publicitaires sont donc une mine d’or pour la chaîne. Le deuxième facteur, c’est le contrat très lucratif signé avec Netflix, qui diffuse la série dans le monde. Le studio Universal, propriétaire de NBC et co-producteur de la série, a donc tout intérêt à ce qu’elle vive longtemps.

"Gatsby le magnifique" va être adapté pour la télévision

Le créateur de la série "Vikings" prépare une mini-série adaptée du roman culte de Francis Scott Fitzgerald. Il souhaite donner une lecture moderne du roman, à travers un prisme très actuel, celui d’une Amérique divisée. Le projet sera prochainement proposé aux chaînes et aux services de streaming. Il intervient huit ans après la dernière adaptation en date du roman, le film de Baz Luhrmann avec Leonardo DiCaprio. 

Une nouvelle offre éditoriale du magazine américain "Rolling Stone".

Contre la somme de 2.000 dollars, 1.600 euros environ, il propose à des professionnels des médias, de l’industrie agro-alimentaire ou encore de la mode et de l’hôtellerie, de rejoindre un club très fermé. Un club qu’il a baptisé “Conseil culturel” et qui permet d’écrire pour son site internet. Précision importante : cette initiative ne concerne que le site américain "rollingstone.com", et donc pas la version française de "Rolling Stone", ni son édition papier, ni son édition en ligne. Pour éviter toute confusion avec les articles rédigés par des journalistes, les contenus publiés sur le site américain sont accompagnés d’un bandeau qui explique brièvement le concept de ce "Conseil culturel".