Un nouveau média culturel, les Français refusent de payer pour de l’info de qualité, France Football crée l’événement et une superstar au cinéma

  • A
  • A
9:09
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Un nouveau média intitulé "Claque Fnac" sera dévoilé ce jeudi. Selon une étude, 57% des Français refusent catégoriquement de payer pour une information de qualité. Un numéro exceptionnel du magazine "France Football" paraît ce mercredi et sera disponible pendant trois semaines au prix de 4,50 euros. Pour fêter les 60 ans de Diego Maradona, le magazine propose à ses lecteurs de découvrir la première interview du joueur légendaire à un magazine français depuis 25 ans. France 5 vient d’annoncer qu’elle déprogrammait ses émissions de prime time pour les vendredis à venir au profit d’une offre culturelle qu’elle espère fédératrice en cette période troublée. Céline Dion a signé pour son premier long-métrage au cinéma, elle jouera dans le film "Text for You".

La naissance d’un nouveau média culturel.

Un média qui sera dévoilé demain et qui va s’appeler la "Claque Fnac", c’est la Fnac qui lance ce projet. Il s’agit d’un nouvel espace digital qui a pour but de mettre en avant le rôle d’agitateur culturel de la marque. Avant de vous en dire plus, on a demandé au Directeur de la communication et des affaires publiques de Fnac Darty, Benjamin Perret, pourquoi le nom de la Claque Fnac avait été choisi. "La Claque Fnac", ça sera d’abord un site internet, conçu un peu comme un magasin de la chaîne, avec des espaces littéraires, musicaux, cinéma. L’objectif est d’emmener les internautes vers des contenus qu’ils n’étaient pas forcément venus chercher initialement. Le site proposera des formats courts, avec l’actu des artistes par exemple, mais aussi des rencontres entre artistes confirmés et débutants, des micro-concerts, ou encore des entretiens avec des grands noms de la littérature française et étrangère. Le directeur de la communication de Fnac Darty a expliqué à Louise Bernard pourquoi la Fnac s’était lancée dans ce projet. Tous les contenus de la Claque Fnac seront proposés gratuitement, dans la lignée de ce que la marque propose au quotidien : tous les événements, les rencontres, les séances de dédicaces ont toujours été gratuits à la Fnac, même si l’objectif de ce nouveau média est de donner envie aux internautes de consommer des produits culturels et de soutenir la création.

57% des Français refusent catégoriquement de payer pour une information de qualité.

C’est l’un des enseignements de l’étude internationale Global Advisor d’Ipsos, publiée ce mardi. Les Français, qui figurent depuis longtemps parmi les plus adeptes du piratage sur internet dans le monde, ne dérogent pas à leur réputation dans ce nouveau sondage. Seuls 15% se disent prêts à investir pour avoir la certitude que l’information qu’ils consomment est sûre. On est très loin de la moyenne mondiale, qui atteint 27%, tandis que la Suède est très en avance sur ce sujet, avec 34% des sondés prêts à payer pour de l’info de qualité. Et dans les faits, il n’y a que 7% des Français qui mettent vraiment la main à la poche pour financer les médias qu’ils consultent, contre 17% dans le monde.

S’ils ne sont pas prêts à payer, comment les Français font-ils pour faire le tri entre vraies et fausses infos ?

Un Français sur deux estime être en capacité de le faire par lui-même, et donc ne pas avoir besoin de payer pour ça. Et 40% des personnes interrogées dans l’Hexagone affirment faire le nécessaire pour s’assurer que les informations proviennent de sources dignes de confiance. L’étude indique également que les Français s’informent toujours en priorité via la télévision, qu’ils regardent au quotidien dans ce but à 62%. Deuxième source d’information, les réseaux sociaux, pour lesquels les médias traditionnels produisent énormément de contenus. C’est peut-être pour ça qu’ils figurent parmi les derniers en termes de consommation de médias papiers...

Un numéro exceptionnel du magazine "France Football" paraît ce mercredi.

Exceptionnel à plus d’un titre, déjà tout simplement parce que l’hebdomadaire sort traditionnellement le mardi. Ce numéro très spécial adopte aussi un format tabloïd magazine et sera disponible pendant trois semaines au prix de 4,50 euros. Mais évidemment, c’est le contenu de ce "France Football" qui crée l’événement. Pour fêter les 60 ans de Diego Maradona, le magazine propose à ses lecteurs de découvrir la première interview du joueur légendaire à un magazine français depuis 25 ans. Et il y a 25 ans, sa dernière interview avait déjà été donnée à "France Football". Le rédacteur en chef de "France Football", Pascal Ferré, a expliqué à Louise Bernard pourquoi l’ancien footballeur argentin continuait à fasciner encore aujourd’hui. Pour dégoter cet entretien exclusif, le magazine a dû se montrer très patient, parce que les interviews de Maradona sont normalement payantes ! Au début des négociations, le joueur réclamait 100.000 dollars, mais pas question pour "France Football" d’acheter une interview. Pascal Ferré nous raconte comment il a fait passer le chèque de 100.000 à zéro euro.

On parle beaucoup de confinement, mais pour l’heure, c’est encore le couvre-feu qui prime, et c’est suite à cette mesure que France 5 a décidé d’adapter ses soirées du vendredi.

La chaîne publique vient d’annoncer qu’elle déprogrammait ses émissions de prime time pour les vendredis à venir au profit d’une offre culturelle qu’elle espère fédératrice en cette période troublée. Objectif affiché : divertir et rassembler les Français autrement. Chaque vendredi soir, France 5 proposera de la culture à 20h50, qu’il s’agisse de théâtre, d’opéra ou de spectacles d’humour, afin de mettre en avant la création artistique française. Ce vendredi, c’est la pièce "Tailleur pour dames" de Feydeau qui ouvrira la marche, avec Pierre Arditi, Emmanuelle Devos ou encore François Berléand et Marie-Anne Chazel. La semaine prochaine, théâtre toujours avec "Un petit jeu sans conséquence", emmené par Bruno Solo et Isabelle Gélinas, suivi à 22h15 du spectacle "J’ai des doutes" de François Morel.

Et qu’est-ce qui arrive aux programmes traditionnellement diffusés le vendredi soir, "La Maison France 5" et "Silence ça pousse" ?

Ils sont décalés au samedi après-midi dès cette semaine. "Silence ça pousse" sera diffusé à 15h05, suivi par "La Maison France 5" à 16h05. Et pour les plus impatients, les deux programmes seront disponibles dès le vendredi à 17h sur la plateforme france.tv.

Une annonce un peu inattendue.

C’était peut-être le destin de Céline Dion de faire du cinéma car c’est ça l’annonce : la superstar québécoise a signé pour son premier long-métrage au cinéma. Elle jouera dans "Text for You", "Un SMS pour toi", si on traduit en français. En haut de l’affiche, on retrouvera la star de la série "Quantico", Priyanka Chopra, et le héros de la série "Outlander", Sam Heughan. L’histoire suit une jeune femme dont le fiancé décède, et pour gérer son deuil, elle continue à lui envoyer des SMS. Jusqu’au jour où son numéro est réattribué à un beau jeune homme qui traverse une épreuve similaire.

Que vient faire Céline Dion dans tout ça ?

Sa musique va déjà jouer un rôle central puisque c’est grâce à elle que les deux tourtereaux, qui ont du mal à oublier leur passé, vont réussir à tourner la page. On imagine donc que Céline Dion jouera son propre rôle (rien n’a encore été confirmé) ou au contraire qu’elle fera une apparition dans un tout autre rôle, en mode clin d’œil. Entre Céline Dion et le cinéma, c’est une longue histoire mais qui s’était jusqu’ici limitée à la musique. La chanteuse a signé la bande originale de plusieurs films et a notamment gagné deux Oscars pour la B.O. de "La Belle et la Bête" en 1991 et pour "Titanic" en 1997. Une petite chanson qui s’appelait "My Heart Will Go On"…