Un nouveau concours de chansons sur France 2, une fiction glaçante sur M6 et un avertissement adressé à CNews par le CSA

7:39
  • Copié

Nagui sera bientôt à la présentation d'une nouvelle émission sur France 2, un "talent show" qui sera intitulé "The Artist". Véronique Genest a été écartée du téléfilm de France 2, "L’appel de la cigogne", dont le sujet central est la GPA, la gestation pour autrui. Il y a trois ans, l'actrice avait publié un message hostile à cette pratique médicale, interdite en France. M6 diffusera ce lundi soir à 21h05 un téléfilm sur le cyber harcèlement, intitulé 'Harcelés". La chaîne d'information CNews a été mise en demeure par le CSA pour ne pas avoir respecté ses obligations en matière de pluralisme.

À la Une, une nouvelle émission pour Nagui sur France 2. 

Ce sera ce que les anglo-saxons appellent un "talent show", un concours pour découvrir de nouveaux artistes, à l’image de "The Voice" ou "La Nouvelle Star". Il sera intitulé "The Artist" et il aura une particularité par rapport aux autres émissions que Nagui a dévoilé ce week-end, dans une vidéo, sur son compte Instagram. Le public choisira, avec trois jurés. Chaque émission sera en direct et en première partie de soirée. Pas de date de diffusion, encore, les castings n’ont pas débuté. Des castings pour lesquels vous pourrez vous inscrire, si vous êtes auteur-compositeur-interprète. Une plateforme va bientôt être mise en ligne.

Autre projet, autre casting. Celui d’un téléfilm de France 2, "L’appel de la cigogne". L’une des actrices annoncées ne sera finalement pas retenue.  

Véronique Genest a été écartée de cette fiction, dont le sujet central est la GPA, la gestation pour autrui. Or, l’actrice avait publié un message hostile à cette pratique médicale, interdite en France. Message aujourd’hui effacé. Elle l’avait envoyé, il y a trois ans, à l’occasion de la sortie du livre de Marc-Olivier Fogiel, père de deux filles nées par GPA. Titre de l’ouvrage : "Qu’est-ce qu’elle a ma famille?". Un livre dont est inspiré le téléfilm dans lequel devait tourner Véronique Genest. La présence annoncée de la comédienne avait immédiatement provoqué le mécontentement de Marc-Olivier Fogiel. France 2 a donc tranché et elle a annoncé que c’est Guilaine Londez, actuellement à l’affiche du "Discours", au cinéma, qui remplacera Véronique Genest.  

Un téléfilm, encore, celui que diffuse M6, ce lundi soir : "Harcelés", c’est le focus programme du jour.

L’histoire d’une famille sans histoire prise pour cible par des cyber attaques.. Ça commence par une photo intime volée et postée sur internet, puis la caméra de l’ordinateur est activée à distance. Des textos sont envoyés sans que l’expéditeur n’en soit en fait l’auteur. Alors la famille va tenter de découvrir quel est le hackeur qui s’en prend à elle. Un thriller à la thématique moderne, porté par Claire Keim et Bruno Salomone, qui a été séduit par le scénario. Bruno Salomone n’est pas pour autant devenu paranoïaque dans la vraie vie, mais les problèmes posés par la cybercriminalité l’ont tout de même fait réfléchir. Le téléfilm "Harcelés" sera diffusé ce lundi soir à 21h05 sur M6. 

CNews mise en demeure par le CSA.

Pour ne pas avoir respecté ses obligations en matière de pluralisme. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel reproche à la chaîne d’avoir trop donné la parole au Rassemblement national. Un cas précis, dans son viseur. Celui de Philippe Ballard, candidat RN aux régionales en Ile-de-France. CNews a indiqué que l’ancien journaliste de LCI avait bénéficié de sept minutes de temps d’antenne entre le 10 et le 28 mai derniers. Or, après vérification du CSA, il a eu près d’une heure de temps d’antenne. Et qui plus est, souligne le régulateur, "sur des thématiques majeures de la campagne électorale en Ile-de-France, comme la sécurité publique".

Un prix Pulitzer spécial a été décerné à une jeune américaine. 

À une simple citoyenne, qui n’est pas journaliste. Elle s’appelle Darella Frazier, elle n’a que 18 ans. C’est elle qui a filmé l’arrestation et le meurtre de George Floyd, à Minneapolis, il y a un peu plus d’un an. Une vidéo qui a fait le tour du monde et dans laquelle on voit cet Afro-Américain étouffer sous le genou d’un policier blanc, Derek Chauvin. Le jury du Pulitzer, l’un des prix les plus prestigieux du journalisme, a souhaité saluer son courage d’avoir osé filmer cette scène. Une manière aussi, dit-il, de "souligner le rôle crucial des citoyens dans la quête de vérité et de justice des journalistes".

En Algérie, impossible de travailler désormais pour les journalistes de France 24.

Les autorités algériennes ont retiré son accréditation à la chaîne, au lendemain des élections législatives. Elles lui reprochent ce qu’elles appellent une hostilité manifeste et répétée. Ce que conteste France 24, qui dit travailler dans la transparence, l’indépendance et l’honnêteté. L’Algérie où les deux journalistes arrêtés vendredi (dont Khaled Drareni) ont été relâchés le lendemain