Thierry Ardisson en guerre contre C8, la rentrée de Canal+ et des changements à venir dans The Voice

, modifié à
  • A
  • A
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Alors que Thierry est bien décidé à faire payer son éviction de l'antenne à C8, Canal+ dévoile ses grandes nouveautés de la rentrée, Franck Riester lance le projet de loi sur l'audiovisuel, The Voice va procéder à des changements tandis qu'Orange entre en négociations avec Altice.

On commence par un futur procès très médiatique.

Thierry Ardisson est remonté comme un coucou et bien décidé à faire payer à C8 sa disparition de l’antenne. Le Parisien révèle ce matin que l’animateur va attaquer son ancienne chaîne en justice.
Ce qu’il lui reproche : la rupture brutale de son contrat ; le préjudice à son image et sa carrière. Et petite nouveauté, le recyclage d’une idée qu’il aurait soumise à C8 et qui devrait être utilisée par Cyril Hanouna dans sa nouvelle émission, La grande darka.
Voilà qui devrait leur provoquer une grand rassrah.

La rentrée de Canal+ côté séries. On sait que c’est depuis longtemps un élément extrêmement important pour la chaîne, qu’est ce qui se profile pour cette rentrée ?

Comme d’habitude quand on parle de séries, Canal a décidé de soigner son image de chaîne haut de gamme. On nous annonce même une "rentrée exceptionnelle" ! Ça commence par un nombre : 50, comme les 50 séries qui seront diffusées d’ici juin prochain. Dans le tas, vous trouverez aussi bien les coproductions, les achats à des chaînes étrangères et les créations originales, nouveautés comme renouvellement.
Et c’est justement côté créations originales que Canal a décidé de mettre un coup d’accélérateur : 10 séries made in Canal contre six jusqu’ici, avec la hausse de budget qui va avec. À l’heure où Netflix a ouvert un véritable robinet à programmes, Canal a bien compris que la qualité ne suffit plus, il faut également de la quantité.
Et pour plaire aux clients, il faut aussi lui offrir de la liberté !
On écoute Gérald-Brice Viret, le directeur général des antennes et des programmes de Canal+, nous expliquer une des nouveautés de la saison.

C’est nouveau pour Canal+, mais Arte propose cette option depuis plusieurs années et France Télévisions s’y met également en septembre.

C’est vrai mais Canal compte encore sur son côté précurseur pour faire la différence.
J’ai rencontré hier Fabrice de la Patellière, le directeur des fictions françaises de la chaîne, qui pense même que ses séries influencent tout le marché français.
Si on se fie au succès d’Engrenages, du Bureau des Légendes ou de Versailles, par exemple, on peut parler d’une patte Canal.
Parmi les nouveautés de la saison, il y aura de la Science-fiction. C’est une première pour Canal+ avec la série La guerre des mondes, une 3e saison du délirant Platane d’Eric Judor et pour bien lancer cette année, l’adaptation des romans de Sabri Louatah : Les Sauvages. Ça raconte l’histoire d’un candidat maghrébin à l’élection présidentielle, favori des sondages, et qui se fait tirer dessus le jour de l’élection. La série sera diffusée à partir du 23 septembre sur Canal+. Elle est réalisée par Rebecca Zlotowski dont le film "Une fille facile" est actuellement au cinéma.

Il y aura pas que du neuf cette saison, il va aussi y avoir du très très vieux.

Le générique de The Twilight Zone, la 4e dimension dans sa version française. Canal a décidé de ressortir les meilleures épisodes de la série, qui remonte quand même à 1959, de leur donner un petit coup de poliche et de les mettre à disposition de ses abonnés. Une entreprise de ripolinage qui n’est pas le fruit du hasard car The Twilight Zone revient cette année dans une nouvelle version.
Ce reboot sera disponible en octobre pour les abonnés Canal.

Pour être complet, Canal+ avait lancé en mars dernier une offre sur Internet baptisée Canal+ séries à 6,99 euros, on en est où ?

La tendance est bonne : Canal+ revendique déjà un million d’abonnés et espère bien continuer sur cette lancée.
Elle compte notamment sur la première série réalisée par Franck Gastambide qui a récemment fait un carton avec Taxi 5. Le réalisateur et acteur vient de terminer le tournage de sa première série, elle s’appelle "Validé" et s’intéresse aux débuts d’une étoile montante du rap. Résultat visible en mars !

On quitte le monde des séries et on parle loi audiovisuel, une loi qui pourrait bien changer la vie des médias.

Cette loi, ça fait longtemps qu’on attend d’en voir la couleur. Cette fois, le calendrier se précise. On apprend dans l’Opinion que le ministre Franck Riester a prévu de lancer des réunions de concertations dès la semaine prochaine avec les différents acteurs du secteur (comprendre les télés, les radios, la presse écrite, le cinéma, les producteurs).
Le ministre leur présentera les grandes lignes de son texte. Ensuite direction le Conseil d’État mi-septembre, le Conseil des ministres fin octobre et le grand débat à l’Assemblée nationale, prévu pour janvier.

Un mot concernant The Voice, l’émission de TF1 qui a perdu un million de téléspectateurs la saison dernière. À priori, il va y avoir du changement.

Dans une interview au magazine Stratégies, le directeur des antennes et du digital de TF1, Xavier Gandon, reconnaît l’essoufflement du programme.
Pour y remédier, il annonce des modifications majeures pour la saison prochaine. Des changements qui pourront concerner le nombre d’émissions, les coachs et la mécanique même du jeu. À suivre…