Téléfoot s’adapte avant sa fermeture, on ne plaisante pas avec CNews, la colère monte à Hollywood et Beethoven, première popstar

  • A
  • A
8:08
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Il est désormais possible de s’abonner à la chaîne Téléfoot pour 24 heures seulement. Le nombre de journalistes emprisonnés dans le monde est à un niveau historiquement haut. LCI ne demandera pas le canal 14 de la TNT après la fermeture de France 4. La fronde monte à Hollywood suite à la décision sans précédent du studio Warner.

Le lancement de “District Z” vendredi sur TF1.

Sur le papier, les nouvelles sont bonnes. L’émission s’est imposée avec 5,4 millions de téléspectateurs, un très bon 26% de part d’audience et un exceptionnel 47% sur les femmes de moins de 50 ans. Une bonne nouvelle pour son producteur, Arthur, qu’on a reçu vendredi matin et qui n’était pas très rassuré. Mais à y regarder de plus près, la courbe des audiences n’est pas très bonne : "District Z" a perdu environ 800.000 téléspectateurs à chaque coupure pub ! L’émission a commencé devant sept millions de curieux et n’en a gardé que 4,3 millions jusque 23h45, ce qui reste un score plus que convenable à cet horaire. Mais dans le même temps, "District Z" a été critiqué pour son concept et un certain manque de créativité.

Il est désormais possible de s’abonner à la chaîne Téléfoot pour 24 heures seulement !

La chaîne du foot a dévoilé ce week-end de nouveaux forfaits : un jour, trois jours ou une semaine. Ils coûtent entre 3,9 euros et 9,9 euros. Une stratégie qui s’explique par la fermeture annoncée de la chaîne. On l’a apprise vendredi. La Ligue de football professionnel va récupérer les droits de la Ligue 1 qu’elle avait vendus à Mediapro. Le groupe sino-espagnol n’a donc plus de raison de maintenir en vie la chaîne qu’il avait lancée en août dernier. L’économiste du sport Vincent Chaudel nous explique ce qui attend les 480.000 fans de foot qui s’étaient abonnés à la chaîne depuis août. À noter que c’est jeudi que le tribunal de commerce de Nanterre se penchera sur l’accord conclu en fin de semaine dernière entre Mediapro et la LFP.

Le nombre de journalistes emprisonnés dans le monde est à un niveau historiquement haut.

C’est ce que révèle le bilan annuel de Reporters sans frontières. 387 journalistes sont actuellement emprisonnés pour avoir exercé leur métier, un chiffre stable sur un an. Et près de deux tiers d’entre eux sont détenus dans seulement cinq pays : la Chine, l’Egypte, l’Arabie saoudite, le Vietnam et la Syrie. Le rapport révèle aussi que la pandémie a fait exploser le nombre d’interpellations ou arrestations arbitraires : elles ont été multipliées par quatre entre mars et mai 2020, au plus fort de la première vague. La plupart ont été relâchés mais 14 sont encore détenus pour leur couverture liée au Covid, dont la moitié en Chine.

LCI ne demandera pas le canal 14 de la TNT après la fermeture de France 4.

Un canal 14 qui lui permettrait d’être la première chaîne info dans la numérotation TNT, devant BFMTV 15e et CNews 16e. Mais le patron de l’information du groupe TF1, Thierry Thuillier, l’a certifié ce weekend dans une interview au "Parisien" : LCI n’est pas candidate. Il estimerait "injuste" de passer devant BFM, mais il souhaite tout de même que les quatre chaînes info, BFMTV, CNews, LCI et franceinfo, soient toutes regroupées. Pour l’heure, LCI et franceinfo occupent respectivement les canaux 26 et 27, bien loin de leurs deux rivales.

Thierry Thuillier est interrogé dans la même interview sur l’avenir de Darius Rochebin sur LCI.

Le patron de l’info du groupe TF1 indique qu’il veut encore se donner un peu de temps avant de trancher : l’ex-star de la télévision suisse avait été recrutée à la rentrée pour prendre les commandes du "20 Heures" de LCI, mais il n’est plus à l’antenne depuis début novembre suite à un scandale sexuel en Suisse. Pour l’heure, et a priori jusqu’à fin décembre au moins, c’est Elisabeth Martichoux qui le remplace tous les soirs à 20h sur LCI.

Groupe TF1 toujours, Alessandra Sublet a décroché un nouveau prime.

Elle animera une nouvelle émission de divertissement au concept simple : deux personnalités partageront des duos sur scène, mais ne connaîtront l’identité de leur partenaire qu’après les premières notes. Le tournage du premier numéro est prévu début 2021, et d’autres émissions pourraient être commandées en cas de succès.

Bertrand Usclat préfère ne pas prendre de risques.

Le comédien, révélé dans les pastilles humoristiques "Broute" sur Canal+, a demandé à faire retirer une petite phrase qu’il avait prononcée dans une interview au "Monde" en octobre dernier. Il expliquait pouvoir se moquer de tout sauf de CNews ! Et il ajoutait qu’il y avait pourtant "de quoi dire sur la ligne éditoriale de cette chaîne". "Le Monde" a indiqué au site "Arrêts sur images" qu’il avait accepté de supprimer la phrase pour ne pas mettre Bertrand Usclat dans l’embarras. Ces derniers temps, la direction de Canal+ ne laisse passer aucun écart au sujet de sa chaîne CNews : le journaliste sportif Sébastien Thoen a été viré après une parodie de "L’heure des pros" et son confrère Stéphane Guy a été mis à pied après l’avoir soutenu à l’antenne.

Un documentaire sur une popstar qui fait parler d’elle depuis 250 ans.

C’est comme ça que la chaîne Toute l’histoire a décidé de présenter Beethoven, le compositeur et pianiste allemand. On célèbre cette semaine les 250 ans de sa naissance et c’est à cette occasion que la réalisatrice Natacha Giler a concocté un film qui sort un peu des sentiers battus. Elle a expliqué sa démarche à Louise Bernard. Le documentaire promet de redécouvrir la vie et l’œuvre de Beethoven, mais aussi de voir comment sa musique a inspiré les plus grands cinéastes, les publicitaires et même la musique contemporaine. Et de montrer en quoi, au-delà de ses créations, le personnage lui-même continue de fasciner. Rendez-vous ce soir dès 20h40 sur la chaîne Toute l’histoire.

Netflix a commandé une troisième saison de sa série française "Plan cœur".

Mais ça sera la dernière ! Le géant du streaming l’a annoncé sur son compte Twitter, en promettant que sa mise en ligne aurait lieu “prochainement”. La deuxième saison de "Plan cœur" avait été dévoilée en octobre 2019. Un épisode surprise, consacré au confinement, avait également été mis en ligne en août dernier.

La fronde monte à Hollywood suite à la décision sans précédent du studio Warner.

En 2021, à cause du Covid, Warner sortira simultanément tous ses films dans les salles américaines et sur sa plateforme de streaming HBO Max. Ça représente pas moins de 17 films. Depuis cette annonce, qui a fait trembler les exploitants de salles américaines, les réalisateurs de l’écurie Warner sont montés au créneau. Après Christopher Nolan et Denis Villeneuve, Patty Jenkins et Aaron Sorkin ont eux aussi regretté la manière dont ce choix avait été fait, sans aucune concertation avec les équipes des films. Des studios partenaires de Warner sur certains films envisageraient de porter plainte, tandis que le syndicat des réalisateurs a demandé un rendez-vous avec les patrons du studio.