Mediawan s'offre Lagardère studios, du rififi chez NextRadioTV, Denis Brogniart quitte "Auto moto" et la chance ratée de Tom Leeb

  • A
  • A
7:08
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Le groupe Mediawan a annoncé le rachat de 3e œil, de Good Mood et de Lagardère Studios, le gros morceaux de cette opération. Le plan de restructuration proposé par la direction du groupe NextRadioTV qui prévoit entre 330 et 380 départs parmi les 1.600 salariés provoquent évidemment beaucoup de remous au sein des équipes de toutes les chaînes. Ce week-end, les sociétés des journalistes de toutes les rédactions ont publié des communiqués pour faire part de leur inquiétude et demander à préserver les emplois. Denis Brogniart quittera donc définitivement l’émission dominicale de TF1 "Auto Moto" le 12 juillet. Il conservera néanmoins "Koh Lanta" et "Ninja Warrior". Après l'annulation de l'édition 2020 de l'Eurovision où Tom Leeb devait représenter la France, France Télévisions a de nouveau décidé de changer sa formule pour choisir le candidat. Tom Leeb ne représentera donc plus le pays pour l'édition 2021.

Le Journal des Médias débute avec une très grosse annonce côté business.

Le grand public ne connaît peut-être pas le nom de Mediawan, la société fondée par Xavier Niel (patron de Free), Pierre-Antoine Capton (producteur de "C à vous") et Matthieu Pigasse (le patron des Inrocks et de Radio Nova). Pourtant, en quelques années, Mediawan est devenu un des plus gros producteurs européens et il est en passe de continuer à grossir.

Le groupe annonce ce lundi matin une vaste opération stratégique : le rachat de 3e œil, la société créée par Pierre Antoine Capton il y a presque 20 ans, celui de Good Mood, une maison de production audiovisuel et surtout celui de Lagardère Studios, le gros morceaux de cette opération.

Lagardère Studios c’est 25 labels de productions d’où sont sortis notamment la série documentaire événement sur l’affaire Gregory diffusée sur Netflix, la série "The Eddy", là encore sur Netflix. On y trouve également des émissions très connues comme "C dans l’air" sur France 5. Les prétendants au rachat de Lagardère Studios ne manquaient pas. Parmi les prétendants, il y a eu les espagnols de Mediapro et plus récemment Fabrice Larue qui avait créé Newen mais c’est finalement Mediawan qui devrait emporter le morceau. Le groupe du trio Niel-Capton-Pigasse a déposé une offre de rachat qui pourra atteindre 100 millions d’euros. Attention quand même, l’opération n’est pas bouclée. Mediawan et Lagardère doivent encore s’entendre sur les termes du deal.

Du rififi à signaler du côté du groupe NextRadioTV, propriétaire entre autre de BFMTV, RMC, BFM Business et les chaînes RMC Story, Découvertes et RMC Sport.

En cause, le plan de restructuration proposé par la direction du groupe et qui prévoit entre 330 et 380 départs parmi les 1.600 salariés. On vous en parlait encore en fin de semaine dernière et ces chiffres provoquent évidemment beaucoup de remous au sein des équipes de toutes les chaînes. Ce week-end, les sociétés des journalistes de toutes les rédactions ont publié des communiqués pour faire part de leur inquiétude et demander à préserver les emplois. Nous avons joint François Pitrel, le président de la SDJ de BFMTV, qui nous explique les raisons de son inquiétude.

Beaucoup de questions donc et pour le moment peu de réponses. Car si on a d’abord pensé que le plan social toucherait avant tout les activités liées aux offres de sport dont le groupe a perdu les droits au fil du temps, il devrait bien être beaucoup plus large. C’est ce qui a surpris la rédaction de BFM, François Pitrel nous donne son ressenti. Personne n’est à l’abri de se faire embarquer par cette vague de départs.

Dans le calendrier, une assemblée générale est prévue ce mardi et devrait permettre d’y voir plus clair sur la situation, il n’est pas impossible non plus que le principe d’une grève soit votée au cours de cette AG. Depuis sa création il y a 15 ans, jamais BFM n’a été touchée par un mouvement de grève.

Du mouvement du côté des offres de presse en ligne.

On a appris ce matin que la plateforme Cafeyn vient de conclure un accord avec SFR Presse. Cafeyn c’est une offre qui permet à ses utilisateurs de lire une large partie des journaux et des magazines français contre un abonnement mensuel, un peu comme ça se passe avec Spotify pour la musique ou Netflix pour les séries.  

À ce micro, on avait parlé de ce rapprochement de Cafeyn avec son concurrent SFR Presse dont veut se débarrasser Altice. Finalement, cette opération se fait en deux parties. D’une part Cafeyn rachete à SFR, la start-up Milibris qui permet aux éditeurs de numériser leurs contenus et d’autres, Cafeyn, conclut un accord de distribution avec SFR Presse qui va devenir Cafeyn au fil des semaines. 

Arié Assuied, le patron de Cafeyn nous explique comment il voit l’avenir de sa jeune entreprise et du marché de la presse en ligne.

Une ouverture vers l’international qui a déjà commencé, Cafeyn est déjà présent notamment en Angleterre et en Italie. Une start-up française qui prospère bien !

Le très occupé Denis Brogniart a décidé d’alléger son emploi du temps à partir de la saison prochaine.

Cela faisait huit ans que Denis Brogniart présentait Auto Moto, l’animateur a décidé de lever le pied. Denis Brogniart quittera donc définitivement l’émission dominicale de TF1 le 12 juillet. Pas question de chômer pour autant, Brogniart sera toujours le présentateur de Koh Lanta, de Ninja Warriors et il sera également aux commandes d’un nouveau programme intitulé "District Z", produit par Arthur.

Un mot pour terminer ce journal des médias.

Tom Leeb ne représentera pas la France à l’Eurovision 2021. France Télévisions a de nouveau décidé de changer sa formule pour choisir le candidat. Les candidats peuvent envoyer leur maquettes à partir du 29 juin. Il y a aura une grande émission pour choisir ce nouveau représentant. "Ma chance est passée", a dit en grand gentleman Tom Leeb.