Le Tour de France 2021 dévoilé dimanche, les plus grands serial killers pour Hallowwen, des nouvelles séries sur les services de streaming

  • A
  • A
8:28
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Dès ce jeudi soir, France 2 a purement et simplement supprimé de sa grille son feuilleton quotidien "Un si grand soleil", qui est traditionnellement diffusé juste après le journal de "20 Heures", juste avant le prime. Pour une durée indéterminée, France 2 a pris la décision de prolonger son journal pour s’adapter à l’actualité. Le confinement a également empêché les organisateurs du Tour de France d’organiser ce jeudi la présentation de l’édition 2021. Ils dévoileront le parcours du Tour 2021 dans "Stade 2", dimanche à 20h05. Le gouvernement a dévoilé un projet de décret qui va obliger Netflix, Amazon Prime ou encore Disney+ à consacrer 20 à 25% de leur chiffre d’affaires réalisé dans l’Hexagone à la création française, et plus précisément à la production de films et de séries.

La première conséquence significative du confinement sur la programmation d’une chaîne.

Dès ce jeudi soir, France 2 a purement et simplement supprimé de sa grille son feuilleton quotidien "Un si grand soleil", qui est traditionnellement diffusé juste après le journal de "20 Heures", juste avant le prime. Pour une durée indéterminée, France 2 a pris la décision de prolonger son journal pour s’adapter à l’actualité. On ignore donc pour l’instant combien de temps les fans du feuilleton devront patienter avant de retrouver leurs héros. Mais qu’ils se rassurent : comme les autres fictions françaises, films, téléfilms ou séries, les tournages peuvent se poursuivre, dans le respect des conditions sanitaires bien sûr. France 2 disposera donc d’un joli stock d’épisodes quand la série fera son retour à l’antenne. 

Le confinement a également empêché les organisateurs du Tour de France d’organiser ce jeudi la présentation de l’édition 2021.

C’est normalement le dernier jeudi du mois d’octobre que les organisateurs du Tour réunissent des coureurs, des politiques et des journalistes au Palais des Congrès pour annoncer le tracé de l’édition suivante de la compétition cycliste. Mais actualité oblige, ils y ont renoncé. Pour ne pas faire patienter les adeptes de la Grande Boucle trop longtemps, le directeur du Tour, Christian Prudhomme, et son équipe, ont décidé de faire équipe avec France 3. Ils dévoileront le parcours du Tour 2021 dans "Stade 2", dimanche à 20h05. Un choix logique selon Matthieu Lartot, l’animateur de l’émission de France 3. On a déjà quelques informations sur ce tracé puisque les organisateurs avaient annoncé que le départ se ferait à Brest le samedi 26 juin, si les conditions sanitaires le permettent évidemment. Arrivée prévue sur les Champs-Élysées le dimanche 18 juillet.

Les services de streaming vont devoir financer la création française.

Le gouvernement a dévoilé un projet de décret qui va obliger Netflix, Amazon Prime ou encore Disney+ à consacrer 20 à 25% de leur chiffre d’affaires réalisé dans l’Hexagone à la création française, et plus précisément à la production de films et de séries. Ce décret est la transposition d’une directive européenne et permet de rééquilibrer les droits et obligations des chaînes de télé d’un côté et des plateformes de l’autre. Car les chaînes ont l’obligation de consacrer une part importante de leurs recettes à la création, une obligation à laquelle les acteurs du streaming n’étaient pas soumis jusqu’à présent. En contrepartie, les plateformes pourront diffuser des films bien plus tôt qu’aujourd’hui. Actuellement, impossible pour Netflix par exemple de proposer un film à ses abonnés moins de trois ans après sa sortie en salles. Ce délai va diminuer, donc, et plus les plateformes investiront, plus le délai sera court. Roselyne Bachelot a détaillé son projet dans les colonnes des "Echos" ce jeudi, et elle a annoncé au passage que de nouvelles consultations allaient désormais être lancées avec les chaînes de télé, afin qu’elles aient les mêmes obligations, mais aussi les mêmes droits, que les géants du streaming.

Ce vendredi, TFX propose de fêter Halloween en compagnie des plus grands serial killers.

Quitte à se faire peur, la chaîne du groupe TF1 propose d’y aller à fond, sans tomber dans les superstitions ou les histoires de fantôme. Ce samedi, elle proposera en prime un nouveau numéro de son magazine "Chroniques criminelles", présenté par Julie Denayer, et qui promet de nous faire découvrir des monstres bien réels : trois des serial killers les plus terrifiants de l’histoire, rien que ça. Jacques Pradel assurera comme toujours la narration de ces trois sujets. C’est lui qui a détaillé à Louise Bernard comment les trois protagonistes de cette soirée sanglante avaient été choisis. L’émission promet de revenir sur le parcours de ces tueurs en série, mais aussi une tentative de décryptage de leurs gestes. Parce qu’aujourd’hui encore, ils fascinent le grand public. Un phénomène que Jacques Pradel a tenté de nous expliquer.

Quelques petites infos séries.

La première concerne "Why Women Kill", série du créateur de "Desperate Housewives" qui avait rencontré un très gros succès sur M6 au tout début du premier confinement. On savait déjà qu’une saison 2 avait été commandée, mais on en sait enfin plus sur le contenu de cette saison 2, qui n’aura aucun lien avec la première. Pas de trace de Lucy Liu ou Ginnifer Goodwin au générique, pas non plus d’intrigues qui se dérouleront à trois époques différentes. Au menu, une plongée en 1949, où on nous promet de découvrir ce que signifie être belle à cette période, et ce qui se cache derrière les façades que les gens présentent au monde extérieur. Au générique, notamment, la comédienne Alison Tolman, la star de la série "Emergence" vue sur TF1. Le retour annoncé et inattendu d’une des séries Netflix les plus marquantes de l’année, "Hollywood". Malgré l’absence d’une annonce officielle, une deuxième saison aurait bel et bien été lancée, si l’on en croit le quotidien britannique "Daily Mail". Il a publié cette semaine des photos du tournage à Los Angeles, où l’on aperçoit l’une des stars de la saison 1, la comédienne Laura Harrier en tenue d’époque. "Hollywood", c’était le deuxième projet du producteur à succès Ryan Murphy pour Netflix, avec qui il a signé un contrat mirobolant. Sept épisodes mis en ligne en mai pour cette version révisionniste de l’histoire du cinéma américain, où les minorités avaient droit aux plus grands rôles à Hollywood. Le projet avait été présenté comme une mini-série, mais il a rencontré un tel succès que la possibilité d’une saison 2 a rapidement été évoquée. On n’avait plus de nouvelles depuis, jusqu’aux photos très inattendues, donc, du "Daily Mail".

Nicole Kidman continue d’enchaîner les séries.

On l’a vue dans "Big Little Lies" sur TF1 à la rentrée. Elle est à l’affiche depuis lundi de "The Undoing" sur OCS, avec Hugh Grant, et elle vient de se lancer dans un nouveau projet pour Amazon. Il faut savoir que Nicole Kidman a signé un contrat avec Amazon pour y développer de nouvelles séries. Elle avait déjà lancé deux projets cette année, et elle a officialisé le troisième cette semaine. Ça s’appelle "Things I Know to Be True" et ça s’intéresse à la vie d’un couple dont les enfants, qui sont adultes, prennent des décisions inattendues qui vont avoir des conséquences sur leur vie. Vu la situation et l’agenda très chargé de l’actrice, soyez patient, la diffusion n’est pas prévue tout de suite !

Et enfin, une bonne nouvelle annoncée ce jeudi.

Apple TV+ a annoncé la commande d’une troisième saison de sa comédie "Ted Lasso", alors que le tournage de la deuxième ne démarrera qu’en janvier prochain. "Ted Lasso" a rencontré un énorme succès sur la plateforme d’Apple, et ce n’est pas fini, de nombreux abonnés découvrent chaque jour cette série drôle et pleine de cœur. On y suit un entraîneur de football américain qui débarque au Royaume-Uni pour coacher une équipe de foot, un sport auquel il ne connaît rien. Alors que le confinement débute à peine, je vous conseille très vivement d’y jeter un œil !