Le retour de l'émission On n'est pas couché ce samedi, Canal+ associé avec Netflix et le dispositif rugby de TF1 pour la coupe du monde

  • A
  • A
3:46
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Frédéric Beigbeders ne sera finalement pas présent chez Laurent Ruquier ce samedi, Canal+ négocie avec Netflix, TF1 présente son dispositif pour la coupe du monde de rugby et Stéphane Bern viendra parler "patrimoine" dans Capital dimanche.

Ce vendredi, on commence par un mini couac.

Les fans de Frédéric Beigbeder vont être déçus, l’écrivain ne sera pas samedi soir sur le plateau de "On n’est pas couché".
C’est pourtant Catherine Barma, la productrice de l’émission, qui l’a annoncé ce jeudi chez nos camarades de France Inter. Il faut croire qu’elle est allée un poil vite en besogne puisque Beigbeder avait en fait autre chose à son agenda. C’est en tout cas la raison officielle avancée par la production.
Frédéric Beigbeder devait être l’une des personnalités invitées à interroger les autres invités. Si vous ne vous y retrouvez pas, pas de panique c’est normal. Toujours est-il que Beigbeder passant son tour, c’est finalement Franz-Olivier Giesbert qui sera aux côté d’Adèle Van Reeth pour accompagner Laurent Ruquier.
Pour cette première de "On n’est pas couché", Laurent Ruquier a invité Yann Moix, actuellement en pleine polémique suite à la sortie de son livre "Orléans". Il se trouve que Moix et Beigbeder partagent le même éditeur, la maison Grasset. Dans ces circonstances, il aurait pu être compliqué pour Beigbeder de venir pour défendre ou accabler Yann Moix.

Une drôle d’alliance à l’horizon !

Canal+ serait sur le point de faire un deal avec Netflix. À priori, c’est inattendu et pourtant le Figaro nous apprend ce vendredi que le groupe français et la plateforme américaine discutent activement en vue de nouer un contrat de distribution entre Canal+ et Netflix.
Qu’est-ce que ça veut dire ? Si vous êtes un abonné Canal qui reçoit sa télévision par satellite, vous ne pouvez pas avoir accès à Netflix par l’intermédiaire de Canal.
Grâce à cet accord, Netflix pourrait désormais être intégré et proposé comme une option payante, comme cela existe aujourd’hui par exemple pour beIN Sports ou OCS.
Mais ce n’est pas tout, selon le quotidien, Canal+ pourrait aussi ajouter Netflix à un de ses bouquets. Par exemple, à sa formule intégrale pour ses abonnés les plus gourmands.
Si les détails sont encore à affiner, ce deal serait une bonne affaire pour Canal+ qui se pose de plus en plus comme un gigantesque carrefour distribution cinéma - séries - sports.

Nous sommes à trois semaines du début de la Coupe du monde de rugby qui se déroulera cette année au Japon. Ce jeudi, TF1 annonçait les détails de son dispositif pour suivre la compétition.

L’ovalie va être en folie !
43 jours de rugby, de quoi s’en mettre plein les mirettes. Et c’est donc TF1 qui diffusera seule l’intégralité des 48 matches. À l’heure où les grands rendez-vous sportifs deviennent de plus en plus l’apanage de médias payants, la Une fait un beau cadeau aux amateurs de rugby. C’est d’ailleurs la première fois qu’une Coupe du monde sera intégralement diffusée en clair par une chaîne française.
Voici le dispositif : 21 matches de la phase de poules sur TF1, dont les quatre des Bleus et 17 sur TMC. À partir des quarts de finale, tout sur la Une !

Aux commentaire de cette 9e édition de cette Coupe du monde : l’inamovible Christian Jeanpierre, la voix du rugby sur TF1.

Le journaliste, qui s’envolera bientôt pour le Japon, aura une double mission. Il devra réveiller les téléspectateurs (décalage horaire oblige, les matches se dérouleront plutôt le matin) et, second défi, il devra faire monter la pression malgré une équipe de France pas franchement en position de favorite.
Aux côté de Christian Jeanpierre, la journaliste Clémentine Sarlat. Cette ancienne de France Télévisions est une spécialiste du rugby, elle a souvent suivi les rencontres depuis le bord du terrain pour France 2.
Pour cette Coupe du monde, elle interviendra dans le Mag’ qui suivra les matches, présenté par Denis Brogniart où elle compte bien apporter sa petite touche perso.

On reste dans le sport et là c’est nettement moins réjouissant que le tout gratuit de TF1, regarder la Ligue des champions de football va coûter plus cher cette année.

RMC Sport a décidé de changer ses tarifs pour la nouvelle saison. Oublié les 19 euros par mois, si vous voulez vous abonner à RMC Sport, il faudra désormais débourser 25 euros. Il s’agit du nouveau prix de la formule sans engagement.
Si, en revanche, vous êtes prêt à signer un contrat d’un an avec la chaîne, alors l’offre restera au tarif initial de 19 euros.
Pas de changement non plus pour les abonnés SFR, leur option restera à neuf euros.
Une hausse des prix qui a plusieurs explications. La première est simple, RMC Sport n’a probablement pas goûté la fin précoce des clubs français l’an dernier en Ligue des champion dont la piteuse élimination du Paris Saint Germain en huitième de finale et la valse de désabonnements qui a pu suivre chez les supporters déçus.
Seconde explication, très pragmatique celle-ci, RMC Sport a dépensé un peu plus d’un milliard d’euros pour s’offrir la Ligue des champions. Un coût faramineux que la chaîne doit tenter de compenser pour éviter la banqueroute.

Monsieur Patrimoine est en visite chez monsieur Courbet ce dimanche.

Stéphane Bern sera l’invité de Capital dimanche soir. Le monsieur patrimoine du gouvernement viendra expliquer en quoi consiste sa mission et comment parvenir à sauver le patrimoine français.
Visiblement, il compte sur les amateurs de jeux pour trouver de nouvelles ressources. Après la deuxième édition du Loto du patrimoine mi-juillet, la Française des Jeux lancera lundi des tickets à gratter qui serviront à financer la restauration d’édifices en péril.