Le journal des médias : la tension monte sur Cnews, une nouvelle émission folle sur M6, Daech sur TikTok

  • A
  • A
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Tous les matins, Cyril Lacarrière fait le tour de l'actualité des médias.

Bonjour Cyril Lacarrière, comme chaque jour avec vous, nous faisons le tour de l’actualité des médias, qu’avec vous de bon en stock ?

La tension qui continue de grimper chez CNews ; des téméraires qui se mettent à l’entraînement des forces spéciales ; des terroristes sur une application pour enfant ; et des élus malmenés.

On commence par un nouveau protagoniste qui vient mettre son grain de sel dans le conflit qui oppose la rédaction de Canal+ et ses dirigeants au sujet d’Eric Zemmour

La France insoumise a publié hier un communiqué demandant à son tour que la chaîne info CNews cesse sa collaboration avec Eric Zemmour. Le communiqué de presse du mouvement de Jean-Luc Mélenchon estime que le choix d’embaucher l’essayiste est...je cite : "incompréhensible au regard des propos sexistes, racistes et homophobes" tenus par Eric Zemmour. En attendant, plus aucun élu ou orateur de La France insoumise n’acceptera de se rendre sur CNews.

Une menace déjà brandi par plusieurs personnalités et organisations. La CGT aussi a dit qu’elle n’irait plus sur Cnews, mais il faut croire que cela ne semble pas faire fléchir la chaîne au contraire. Lundi soir, "Face à l’info", où apparaît Eric Zemmour durant 1 heure, avait même été également rediffusée à 23 heures à la place de L’info du vrai d’Yves Calvi, qui occupait d’ordinaire la case. Mais si le résultat d’audience avait été probant, la moyenne des téléspectateurs avait doublé lundi et Yves Calvi a bien retrouvé sa place hier soir.

Des civils volontaires pour tenter de survivre à la formation des forces spéciales… ils sont fous ces Gaulois! 

"Qu’est ce tu fous là ?" Une question qu’on serait effectivement tenté de poser au candidat de cette nouvelle émission de M6 "Forces spéciales, l’expérience", qui va donc suivre l’initiation de téméraires aux entraînements des forces spéciales. J’ai vu la bande annonce et je dois vous avouer que je suis totalement subjugué par la manière dont des personnes comme vous et moi acceptent d’en baver comme jamais. Des émissions où les candidats sont maltraités, on commence à avoir l’habitude...alors qu’est ce qui va changer cette fois… le producteur Frédéric Gilbert nous explique comment ils ont choisi de véritablement mettre les candidats au supplice dans les conditions du réel 

"Force spéciales, l’expérience", c’est prévu pour le mois de novembre sur M6.

Cyril, il faut croire qu’aucun média n’est à l’abri de voir débarquer de la propagande terroriste.

On savait que Daech utilisait Facebook et Twitter… les voilà maintenant sur l’application préférée des jeunes ados : TikTok. Le quotidien américain, The Wall Street Journal, a révélé que plusieurs vidéos du groupe terroriste avaient été mises en ligne sur la plateforme. On y voyait des cadavres et des combattants de Daech appelant au djihad. Et pour se fondre dans le décor de TikTok, ces vidéos étaient accompagnées des habituels filtres dont raffolent les utilisateurs de ces applications, avec des cœurs et des étoiles à gogo.

Fort heureusement, ces vidéos ont vite été supprimés de l’application utilisée chaque mois par près d’un demi million de personnes. Mais il y a de quoi s’inquiéter ! Selon le Wall Street Journal, un tiers des utilisateurs de TikTok ont moins de 18 ans, et ce sont donc des mineurs qui pourraient être exposés à des contenus ultra violents. A noter que l’application chinoise n’est pas à sa première affaire : il y a quelques mois, plusieurs pays avaient menacé de l’interdire purement et simplement à cause des risques de voir des adolescents exposés à des pédophiles.

Cyril, pour terminer ce journal, vous voulez nous signaler un documentaire diffusé ce soir sur la chaîne LCP

Un doc sur un sujet qui préoccupe beaucoup la classe politique actuelle : la violence contre les élus. La chaîne parlementaire a donc décidé d’y consacrer sa soirée. Un documentaire pour commencer, puis un débat animé par Elizabeth Martichoux sur le thème : la démocratie est-elle malade ? Parmi les personnes qui témoignent dans le film, on retrouve l’ancienne ministre Roselyne Bachelot. Pour vous faire votre avis, regardez donc LCP ce soir à partir de 20h30

Merci Cyril Lacarrière pour ce tour de l’actualité des médias, on vous retrouve demain sur Europe 1