Le Duo Day, Canal+ en sauveur du foot, l'Eurovision aura lieu et les cinémas préparent la réouverture

  • A
  • A
7:59
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Canal+ est actuellement en discussions avancées avec la LFP, la Ligue de football professionnel, selon RMC Sport. Canal+ pourrait racheter tout ou partie des droits de retransmission de la Ligue 1 et de la Ligue 2. En moyenne, 1,1 million de téléspectateurs ont suivi "Daval, la série" sur BFMTV. Les cinémas français préparent leur réouverture, les dates du 9 et du 16 décembre circulent, même si de nombreuses inconnues demeurent. L’Eurovision 2021 aura lieu coûte que coûte, les organisateurs ont tout prévu pour éviter d’avoir à annuler. Apple TV+ fêtera Noël dès le 4 décembre. Le service de streaming d’Apple s’est associé à la reine de Noël, Mariah Carey, pour un programme original mélangeant musique, danse et animation, où la diva accueillera une tripotée de guest stars.

Le Duo Day a lieu aujourd’hui

Pour la cinquième année en France, cette manifestation a pour objectif d’organiser des duos entre une personne handicapée et une personne valide. Elle s’organise également dans les médias. Ce mercredi soir déjà, pour le tirage du Loto, Christophe Beaugrand était accompagné de Florence Lemaire, une collaboratrice du groupe FDJ atteinte de surdité profonde. Et ce soir, après le "20 Heures", Evelyne Dheliat accueillera une deuxième Miss Météo. Elle s’appelle Gwendoline Michenet et elle souffre de la sclérose en plaques. Elle a expliqué à Louise Bernard pourquoi elle avait décidé de participer à cette opération. Gwendoline Michenet est bénévole à la Fondation ARSEP, pour l’aide à la recherche sur la sclérose en plaques. Rendez-vous sur le site arsep.org si vous souhaitez faire un don. TF1 n’est pas la seule chaîne à se mobiliser autour du Duo Day. Covid oblige, les duos formés chez M6 ne se feront qu’à distance, tandis que sur France Télévisions, "Télématin" se penche toute la semaine sur la question du handicap, et l’émission "Ça commence aujourd’hui" de Faustine Bollaert y sera consacrée ce jeudi. Un jeune journaliste en situation de handicap interviendra également ce soir, dans le "20 Heures" d’Anne-Sophie Lapix.

Canal+ va-t-il sauver le foot français ?

Le groupe est actuellement en discussions avancées avec la LFP, la Ligue de football professionnel, selon RMC Sport. Canal+ pourrait racheter tout ou partie des droits de retransmission de la Ligue 1 et de la Ligue 2. C’est Mediapro qui les avait décrochés à prix d’or pour les saisons 2020 à 2024, mais le groupe sino-espagnol a arrêté de payer les échéances.

La LFP est-elle en capacité de revendre ces droits ?

Non, ce n’est pas la LFP qui peut décider. Mediapro reste propriétaire des droits, et c’est lui qui devra nouer un accord avec Canal+. Le groupe est dans une situation compliquée : s’il accepte de revendre une partie de ses droits, son offre sera mécaniquement moins attrayante, et il aura donc plus de mal à recruter des abonnés. Sa chaîne Téléfoot en aurait à l’heure actuelle un peu plus de 600.000, mais il lui en faudrait 2,5 millions pour être à l’équilibre.

La naissance d’un nouveau titre de presse

C’est ce jeudi que paraît le premier numéro de "S", le magazine de Sophie Davant. Il s’agit d’un bimestriel qui s’adresse aux femmes de plus de 50 ans. On en parlera plus en détail lundi puisque l’animatrice de "Affaire conclue" sera votre invitée, Philippe, dans "Culture Médias".

Pari réussi pour la première série documentaire de BFMTV

En moyenne, 1,1 million de téléspectateurs ont suivi "Daval, la série". Comme son nom l’indique, cette série documentaire en quatre épisodes s’intéressait au meurtre d’Alexia Daval, alors que le procès de son mari Jonathann se tient actuellement à Vesoul. BFMTV a diffusé les deux premiers épisodes lundi et a frôlé le million de téléspectateurs. Mardi soir, ils étaient 200.000 de plus pour le dénouement. Un score impressionnant qui a permis à la chaîne info de se classer sixième chaîne de France mardi et leader TNT. Mais ce succès public n’a pas empêché les critiques sur le timing de cette diffusion, mais aussi sur le fond et sur la forme de la série.

Les cinémas français préparent leur réouverture

Une discussion est en cours avec les pouvoirs publics, a assuré hier le président des cinémas Pathé Gaumont, Aurélien Bosc. Du coup, les professionnels se préparent. Les dates du 9 et du 16 décembre circulent, même si de nombreuses inconnues demeurent : y aura-t-il une jauge maximale, un couvre-feu sera-t-il maintenu ? L’intervention d’Emmanuel Macron la semaine prochaine apportera peut-être ces réponses...

Cinéma toujours, il y a aura bien un nouveau film à Noël 

"Wonder Woman 1984" sortira en France, si les salles rouvrent. Il sortira aussi dans d’autres pays. C’est à la fois inespéré et improbable, et ça secoue toute l’industrie du cinéma aux Etats-Unis. Cette suite du carton "Wonder Woman" était à l’origine attendu dans les salles cet été, mais la situation sanitaire avait convaincu le studio Warner de repousser sa sortie.

Et pourquoi ça secoue Hollywood ?

Parce que "Wonder Woman" sortira au cinéma et en même temps sur une plateforme de streaming, HBO Max. Contrairement au "Mulan" de Disney, les abonnés au service n’auront même pas à payer un supplément : le film sera disponible gratuitement. C’est révolutionnaire parce qu’au printemps dernier encore, les exploitants de salles s’étaient montrés intransigeants : quand Universal a voulu sortir le film d’animation "Trolls 2" en VOD et au cinéma, ils ont purement et simplement refusé de le projeter. Le lobby des exploitants s’est opposé depuis des années à toutes les tentatives de faire évoluer le schéma de sortie des films, mais cette fois, il applaudit à deux mains.

Comment ça se fait ?

Les cinémas américains qui restent ouverts sont désespérés : un seul blockbuster est sorti ces six derniers mois, le film "Tenet" de Christopher Nolan. Faute de film au potentiel fédérateur, les spectateurs désertent les salles, sans oublier ceux qui ont peur de s’y rendre. La sortie de "Wonder Woman" le 25 décembre, même s’il sera disponible sur HBO Max dans le même temps, est un joli cadeau de Noël pour eux ! Au passage, c’est aussi un très beau produit d’appel pour HBO Max, qui risque de faire le plein d’abonnés à la fin de l’année.

L’Eurovision 2021 aura lieu coûte que coûte

Les organisateurs ont tout prévu pour éviter d’avoir à annuler le concours européen de la chanson, comme ce fut le cas cette année. Pour éviter le pire, les organisateurs ont trouvé une solution de secours : chaque candidat va enregistrer sa prestation dans son pays d’origine, dans les conditions du direct. C’est cette prestation qui serait diffusée, si le représentant d’un pays était confiné. Mais l’objectif est évidemment que tout le monde puisse se rendre à Rotterdam au mois de mai prochain pour se produire en direct. Pour que tout le monde soit sur le même pied d’égalité, les règles seront strictes : l’artiste aura le droit à une heure seulement, trois prises de sa prestation, et l’enregistrement sera surveillé par un membre de l’organisation. 

Une émission très spéciale pour préparer Noël

Apple TV+ fêtera Noël dès le 4 décembre. Le service de streaming d’Apple s’est associé à la reine de Noël, Mariah Carey, pour un programme original mélangeant musique, danse et animation, où la diva accueillera une tripotée de guest stars, dont Ariana Grande.