La journée spéciale Gainsbourg d'Europe 1, une nouvelle émission sur M6 et des journalistes attaqués et arrêtés

  • A
  • A
8:38
© Europe 1
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Au menu du journal des médias ce mardi : la journée spéciale Serge Gainsbourg d'Europe 1, une nouvelle émission de "dating" sur M6 et des journalistes attaqués et arrêtés en Birmanie.

La journée spéciale d'Europe 1 sur Serge Gainsbourg

Cette journée spéciale sur Europe 1 a lieu 30 ans jour pour jour après la mort de Serge Gainsbourg. A la clé : une playlist 100% Gainsbourg ou encore un carillon revisité. A 16h, Stéphane Bern et Matthieu Noël recevront Jane Birkin dans Historiquement Vôtre. Et événement ce mardi soir dans Musique ! : Emilie Mazoyer proposera à 20 h un documentaire inédit, réalisé à partir des archives d'Europe 1. Dans celui-ci, Serge Gainsbourg se remémore par exemple les leçons de piano avec son père. "Gainsbourg Forever", c’est à écouter en intégralité ce soir à 20h sur Europe 1.

Gainsbourg est d'ailleurs très présent dans les médias. France.tv propose ainsi un très bon documentaire "Gainsbourg, toute une vie". Dans les kiosques, on a repéré le dernier numéro des Inrockuptibles, un numéro spécial de 100 pages avec des archives, des analyses et des témoignages inédits.

Mais rendre hommage à Gainsbourg, c’est aussi et surtout l’écouter. C’est ce que nous sommes des millions encore à faire aujourd’hui, sur les plateformes notamment, comme Spotify. Spotify vient de donner le classement des chansons les plus écoutées de Gainsbourg. Celle qui arrive en tête est "Bonnie and Clyde", en duo avec Brigitte Bardot. A la deuxième place, on retrouve "Je suis venu te dire que je m’en vais" et à la troisième "La javanaise".

Plus de quatre millions de playlists d’utilisateurs incluent au moins un titre de Gainsbourg. Gainsbourg cumulait plus de 261 millions d’écoutes dans le monde au 11 février dernier. Et ce succès va bien au-delà de la France. Les pays où on écoute le plus Serge Gainsbourg sont - après la France - les Etats-unis, la Belgique, le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Une nouvelle émission de "dating" sur M6

“Et si on se rencontrait ?”, c’est le nom de ce programme, selon les informations de TéléLoisirs. Le concept : assister à la première rencontre entre deux personnes qui se sont déjà parlées mais uniquement en ligne via des sites ou des applications de rencontre. A l’issue de cette rencontre, qui aura lieu dans un château, les couples devront décider de passer le week-end ensemble ou non. Le tournage a déjà eu lieu, mais on ne connaît pas encore la date de diffusion.

C8 opère un changement de dernière minute

Pas de jeu “A prendre ou à laisser” lundi soir. Vous n’avez donc pas pu entendre ce générique auquel vous êtes peut-être habitués si vous regardez C8 vers 18 h. La chaîne a déprogrammé le jeu sine die. Elle invoque le “contexte sanitaire” et affirme vouloir protéger les candidats et les équipes techniques. Il faut dire que le jeu réunit 24 candidats sur un même plateau. A la place, une nouvelle émission avec Benjamin Castaldi, baptisée “Le 6 à 7 avec Casta” et juste après : "Touche Pas A Mon Poste : le before".

L’enquête avance trois jours après l’agression d’un journaliste à Reims

Un homme a été arrêté lundi en fin d’après-midi. Il a été placé en garde à vue, pour tentative de meurtre aggravé. Samedi, un photo-journaliste de 65 ans, Christian Lantenois, avait été retrouvé inconscient, au sol, saignant au niveau des oreilles. C’était dans un quartier sensible de la ville, Croix-Rouge. Il s’y trouvait pour couvrir des regroupements de jeunes. Son pronostic vital était encore engagé lundi soir. L’Union, le journal pour lequel il travaille, a porté plainte pour tentative de meurtre et atteinte à la liberté de la presse

En Birmanie, un mois après le coup d’Etat, la répression touche aussi la presse

Un journaliste a été interpellé, lundi soir, à son domicile. Une arrestation violente qu’il a diffusée en direct sur la page Facebook de son employeur Democratic Voice of Burma. On l’entend appeler à l’aide. D’autres reporters ont été arrêtés ces derniers jours dont un photographe de l’agence AP.

Enfin, aux Etats-Unis, Gab, le principal réseau social d’extrême-droite, a été piraté. Des hackers militants ont récupéré, entre autres, 70.000 messages. Ils comptent les mettre à disposition de journalistes et de chercheurs.