De Google à la lecture en passant par "Enquêtes exclusives" au Brésil et Patrick Sabatier évincé de C8

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Bernard de la Villardière en "terres bolsonaresques", les fruits et légumes en "terres business", le e.sport en "terres de sports", les enfants en "terres de lecture" et Patrick Sabatier "enterré".

Un chèque de Google.

Le milliard, on y est presque ! Google est passé à la caisse avec 965 millions d’euros payé au fisc français. Une manière pour l’entreprise et la France de régler "à l’amiable" une enquête vieille de sept ans.
Un milliard d’euros, voilà qui va faire du bien aux finances françaises!

Il n’y a pas que Netflix dans la vie, les enfants aiment encore lire.

À en croire une enquête du magazine "J’aime lire", la lecture arrive en troisième position des activités préférées de enfants de sept à 11 ans. Tout en haut du classement, on trouve "jouer dehors" puis "regarder la télé" et donc ensuite "la lecture".
Le mensuel pour les jeunes révèle également que ces jeunes lecteurs aiment tout l’univers autour des livres comme les cadeaux que vous pourrez leur faire, fréquenter des bibliothèques, aller dans une librairie ou être abonnés à des magazines.
Quant à savoir ce qu’ils aiment, les garçons préfèrent les mangas et les filles privilégient les magazines jeunesse.

Si le e.sport arrive sur la chaîne l’Équipe, c’est vraiment que ce sport qui n’est pas du sport est en bien en train de devenir un sport.

Depuis ce jeudi, la chaîne l’Équipe propose une nouvelle émission hebdomadaire dédiée donc au e.sport. Petit rappel de ce qu’est le e.sport, c’est une compétition sur Internet entre joueurs de jeux vidéo. Une pratique qui explose en ce moment. Le marché du e.sport représente aujourd’hui plus d’un milliard de dollars dans le monde.
Jérôme Cazadieu (le directeur de la rédaction de l’Équipe) explique pourquoi le e.sport a toute sa place sur son antenne. Il est interrogé par notre journaliste, Louise Bernard.
Justement, toucher les plus jeunes et même d’autres profils pas forcément intéressés par le sport tel qu’on le connaît habituellement, c’est aussi un des objectifs de l’Équipe avec le e.sport.

Dans deux mois tout pile, Disney+ sera lancé aux États-Unis et dans quelques autres pays.

Si vous habitez aux Pays-Bas, vous pouvez déjà y avoir accès dans une version limitée.
La très attendue offre de vidéos à la demande de Disney est actuellement testée chez nos amis néerlandais, dans une version encore limitée mais qui permet déjà de se faire une idée. On y trouve l’intégralité de la saga Star Wars et les super-héros de Avengers. De quoi faire saliver avant la mise en ligne officielle du 12 novembre et vers le printemps 2020 pour la France.

Tout est bon pour faire du business, même le slogan du gouvernement "manger 5 fruits et légumes".

Nouveau rendez-vous de "Tout compte fait" ce samedi sur France 2. Un numéro consacré au business florissant du "cinq fruits et légumes par jour".
On y parlera bataille des robots ménagers et de l’appétit des gens pour les fruits découpés. L’an dernier, sept millions de Français en ont acheté, deux fois plus qu’il y a trois ans.
Mais ce qui est bon pour la santé est-il bon pour la planète ?

Un numéro de "Enquête exclusive" inédit dimanche soir sur M6. Bernard de la Villardière est parti se balader au Brésil.

Le reporter de la Six est parti tourner dans l’État du Rondonia, un de ceux qui ont été les plus touchés par les feux en Amazonie.
Un sujet qui est au cœur de tensions entre le Brésil et la communauté internationale, notamment la France. Culture médias a demandé à Bernard de la Villardière comment cet affrontement Bolsonaro - Macron était vécu sur place.
"Amazonie : Bolsonaro, le président qui défie le monde", c’est dimanche soir sur M6.

Patrick Sabatier avait disparu des écrans de C8, il n’y reviendra pas tout de suite.

L’animateur avait deux émissions sur C8 "On se retrouve chez Sabatier" et "Vendredi vérité : 60 minutes chrono", les deux ne reviendront pas sur la chaîne du groupe Canal. C’est le directeur général de H2O, la société de production de Cyril Hanouna, qui l’a lui-même annoncé ce jeudi. Sale coup donc pour Sabatier, même si comme souvent en pareil cas, les deux parties disent travailler à de nouveaux projets.