Cyril Hanouna et Arthur règlent leurs comptes sur Twitter, Roxana Maracineanu furieuse contre Winamax et Le Monde récompensé

  • A
  • A
5:53
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Après la publication des audiences de ce week-end, Cyril Hanouna et Arthur se sont publiquement écharpés sur Twitter. Le réseau social également en cause dans la colère de la ministre des Sports qui lui reproche de ne pas avoir censuré un tweet grossier du site de paris en ligne Winamax. Le Monde a été triplement récompensé au Malofiej, une grande compétition dans le monde entier qui célèbre les plus belles infographies des plus grands journaux du monde entier.

Les audiences du week-end ont sérieusement échauffé deux animateurs qui se sont carrément insultés à distance.

On les savait très fâchés depuis des années. Ils ne sont pas prêt de se réconcilier. Samedi matin, Cyril Hanouna découvre qu’Arthur n’a pas fait un très bon score sur TF1. Il prend la plume et poste un tweet. Trois heures plus tard, Arthur se lance à son tour dans de la prose. L’animateur de TF1 prétend que son collègue de C8 ne fera jamais une aussi grande carrière que lui. Forcément, Cyril Hanouna, dégaine à coup de "frérot". Arthur s’arrête là mais on sent Hanouna très en colère. Il finit par poster la photo d’un flan aux œufs.  On ne sait pas si Arthur s’est mis à la pâtisserie mais, en fin de soirée, il finira par poster un long message sur Instagram. Il regrette d’avoir répondu, trouve tout cela pathétique et explique qu’il aurait mieux fait de se taire. 

 

Sur Twitter, autre message peu châtié du week-end. Il a fait réagir jusqu’au gouvernement.

 

La ministre des Sports est furieuse et somme Twitter de retirer un post de Winamax. Ce week-end, le célèbre site de paris en ligne veut célébrer à sa façon la qualification du PSG et de l’OL en demi-finale de la Ligue des Champions. Winamax écrit fièrement "On prend l’Europe. On l’encule à deux". La ministre Roxana Maracineau n’apprécie pas cette plaisanterie de sixième mi-temps. Elle dénonce des propos injurieux, appelant à la haine et limite homophone. "Votre tweet est à vomir", tweete la ministre. L’ancienne nageuse prend à partie à Twitter "Ça ne vous dérange pas de laisser passer ça ?". Ce matin, le message est toujours en ligne.

 

Le reste de l’actu médias du week-end.

 

La chaine Téléfoot, qui se lance aujourd’hui, sera aussi diffusée sur les box Bougues, mais pas avant le 26 août.

 

Valérie Trierweiller répond à ceux qui se moquent d’elle après son licenciement de Paris Match "je ne suis pas née avec une cuillère en or dans la bouche".

 

La Marseillaise ne sera finalement pas racheté par son concurrent La Provence, l’offre d’achat commune avec Xavier Niel n’a finalement pas été déposée.

 

Le journal américain Daily News ne sera plus au 4 New York Plaza : tous ses journalistes sont près à rester en télétravail à vie. Jolis économies de loyer pour le quotidien.

 

Le Monde triplement récompensé.

 

Récompensée au Malofiej, une grande compétition dans le monde entier qui célèbre les plus belles infographies des plus grands journaux du monde entier. Ce sont les jeux olympiques des infographies, ces dessins ou ces cartes qui chaque jour vous aident à mieux comprendre notre planète ou à illustrer un article à côté. Le Monde remporte deux médailles de bronze et une médaille d’argent. Delphine Papin, chef du service infographie, à notre micro. Elle est modeste mais ce qui a sûrement fait la différence avec les grands journaux anglo-saxons, c’est que Le Monde et la presse française sont réputés pour être plus libres, plus créatifs et plus audacieux même que leurs homologues anglo-saxons. Ça peut paraître trivial mais une carte sur la Syrie (qui a offert au Monde le bronze) était bien différente au début. Parce qu’après huit ans de guerre, les infographistes du quotidien ont fini par se rendre compte qu’il fallait désormais casser ses codes et prendre parti.