Augustin Trapenard débarque sur BrutX, la fin annoncée du talk show d'Ellen de Generes et Eric Judor héros d'une série sur Disney +

  • A
  • A
5:13
© Europe 1
Le journal des médias est une chronique de l'émission Le club de l'été
Partagez sur :

Augustin Trapenard fait son arrivée aujourd'hui sur BrutX avec sa nouvelle émission : "Plumard". La journaliste et auteure Florence Aubenas est sa première invitée. Diffusée depuis 19 ans sur NBC aux Etats-Unis, le talk show d'Ellen de Generes, l'un des plus populaires du pays, va s'arrêter l'an prochain. Enfin Eric Judor sera la tête d'affiche d'une des premières séries françaises produites par Disney+ : "Week-End Family".

Le journal des médias, Antoine. A la Une, la nouvelle émission d’Augustin Trapenard. 

“Plumard”, un tête à tête entre le journaliste et un écrivain ou une écrivaine. Elle arrive aujourd’hui sur BrutX, une plateforme de streaming lancée il y a un mois. Un diffuseur qui offre à Augustin Trapenard beaucoup de liberté. A tel point qu’il refuse de parler d’émission.

Première artiste à dire ce qu’elle a à dire sur le monde : la journaliste et autrice Florence Aubenas. On la retrouve, avec Augustin Trapenard, assise sur un grand canapé Chesterfield, dont le dossier peut s’abaisser et qui peut donc se transformer en lit. D’où le titre de cette série de rencontres “Plumard”. 

Un canapé installé sur un rond-point, donc, pour Florence Aubenas, elle qui avait écrit une série de longs articles sur les gilets jaunes. “Plumard”, émission passionnante, pleine de surprises et remplie d’humour. 

“Plumard”, avec Florence Aubenas : c’est en ligne sur BrutX (4,99 euros par mois). Vous pourrez en entendre un extrait, assez étonnant d’ailleurs, dans le zapping d’Eva Roque, un peu après 10h.

Un programme commence, donc, un autre s’arrête. 

L’un des talk-shows les plus populaires des Etats-Unis, celui de l’actrice et humoriste Ellen de Generes, diffusé depuis 19 ans sur NBC. Il s’arrêtera l’an prochain, comme le prévoyait le contrat signé avec la chaîne. Cela dit, les audiences de l’émission se sont effondrées depuis l’été dernier, depuis que d’anciens membres de l’équipe de production avaient dénoncé une ambiance délétère et des comportements toxiques, en opposition frontale avec l’image de l’émission, dont le slogan est “be kind” (“soyez gentil”).

En Israël (de nouveau en guerre avec le Hamas), une agression diffusée en direct à la télévision, hier soir.

Un lynchage, même. Celui d’un automobiliste, qui a accéléré, semble-t-il, pour éviter une manifestation d'extrême-droite près de Tel Aviv. L’homme a été sorti de son véhicule, roué de coups par des dizaines de manifestants, puis laissé pour mort sur la chaussée, tout cela filmé en direct, à une heure de grande écoute sur une chaîne publique israélienne. Il a ensuite été secouru et hospitalisé dans un état grave.

L’Obs condamné en appel pour le licenciement abusif de son ancienne n°2.

L’hebdomadaire va devoir payer 90.000 euros à Aude Lancelin, licenciée en mai 2016. Peine identique à celle prononcée en première instance. La Cour d’appel de Paris a estimé que le licenciement de l’ex-directrice adjointe du journal était abusif, sans cause réelle et sérieuse. 

Et puis, une arrivée au journal Libération. Lauren Provost devient directrice adjointe de la rédaction. Elle dirigeait jusque là celle du Huffington Post.

Une tête d’affiche pour l’une des premières séries françaises produites par Disney+.

Eric Judor. L’acteur sera le héros de “Week-End Family”, comédie familiale de 8 épisodes. L’histoire d’un père de trois enfants nés de trois mères différentes, dont la nouvelle femme va devoir s’occuper de cette famille recomposée. Le tournage a commencé hier, avec Pierre-François Martin-Laval et Sophie Reine, comme réalisateur et réalisatrice. Diffusion prévue l’an prochain.