Alain Chabat retrouve Astérix sur Netflix, Canal+ conserve le Top 14 et des incertitudes pour TF1 à 100 jours de l’Euro de foot

  • A
  • A
6:38
© Europe 1
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Au menu du journal des médias ce mercredi : Alain Chabat retrouve Astérix sur Netflix, Canal+ conserve la diffusion du Top 14 et les incertitudes de TF1 à 100 jours de l’Euro de football à cause du Covid-19.

 

Alain Chabat va de nouveau adapter un album d'Astérix

 

Il y a 19 ans, il avait déjà réalisé Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, avec à la clé 14,6 millions d'entrées. Le film a été le quatrième film français le plus vu au cinéma. Et bientôt, ce sera donc Le combat des chefs mais ne s’agira pas d’un film. Ce sera une série animée pour Netflix avec une diffusion prévue en 2023. L’animation, c’est une première pour Alain Chabat mais pas pour la plateforme qui investit de plus en plus dans ce domaine. On vous parlait il y a quelques jours de l’adaptation de Terminator. Autres projets en cours annoncés le mois dernier : Lara Croft et King Kong auront eux aussi leurs séries animées.

 Canal+ conserve la diffusion du championnat de France de rugby

La chaîne cryptée va rester le seul diffuseur du Top 14, jusqu’en 2027, a-t-on appris mardi soir. Elle a remporté l’appel d’offres lancé par la Ligue nationale de rugby. Elle a remporté les trois lots mis en jeu : à savoir tous les matches du championnat, les magazines qui leur sont liés et, nouveauté, la diffusion sur le numérique et en quasi-direct d’extraits des rencontres (les essais et les pénalités par exemple). Tout cela pour près de 114 millions d’euros par saison, c’est 17% de plus que le montant actuel.

C’est une bonne nouvelle pour Canal+ et pour son service des sports qui traverse des moments difficiles. "L’ambiance y est délétère", raconte l’un des ses journalistes au Parisien. La direction aurait conseillé, voire demandé, à certains journalistes de revenir sur leur signature apposée en bas d’un texte de soutien à Sébastien Thoen quelques jours après le licenciement de l’humoriste fin novembre. La chaîne parle d’une ambiance "singulière" au service des sports. Elle affirme que certains journalistes veulent revenir sur leur signature et qu’il leur a été dit que la parole était ouverte.

J-100 avant l’Euro de football masculin

Le coup d’envoi est prévu le 11 juin prochain avec un an de retard à cause du Covid. Et du retard, il y en a aussi dans la préparation. Les conditions sanitaires n’ont pas encore détaillées par l’UEFA. Elles devraient l’être le mois prochain. Tout cela a des conséquences directes pour TF1, l’un des deux diffuseurs en France avec M6. La chaîne avance dans le brouillard. Pas de précision pour l’instant sur l’équipe de consultants qui couvrira l’Euro. En revanche, la chaîne promet des magazines à l’issue des matchs. Et l’Euro masculin n’est pas le seul à être décalé. L’Euro féminin aussi. Il est reporté à l’an prochain alors qu'il devait avoir lieu cet été. Une compétition dont les droits ont en partie été achetés par TF1 avec 14 matches.

Les journalistes du "Parisien" en colère 

Ils sont en colère contre l’édito publié mardi. Le directeur de la rédaction, Jean-Michel Salvator, y qualifiait les récentes condamnations de responsables politiques de "dégagisme judiciaire". La rédaction se désolidarise de ce texte, qui, dit-elle dans un communiqué, "ne correspond pas aux valeurs portées depuis 77 ans par Le Parisien”. Les organisations syndicales, la société des journalistes et le collectif des femmes du journal ont par ailleurs demandé à être reçus par Jean-Michel Salvator.

L’actualité des médias à l’étranger

Aux Etats-Unis d’abord, où l’une des anciennes porte-parole de Donald Trump à la Maison Blanche rejoint Fox News. Kayleigh McEnany y sera éditorialiste. En Allemagne, ensuite, où Reporters Sans Frontières vient de porter plainte contre le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane. Une plainte pour “crime contre l’humanité”. L’ONG dénonce sa “responsabilité” dans l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en 2018. MBS aurait, selon les services de renseignements américains, "validé" l’opération pour exécuter le journaliste.

Garde à vue prolongée à Reims après l'agression d'un photojournaliste

C'est celle de l’homme interpellé lundi, deux jours après l’agression d’un photojournaliste dans l’un des quartiers sensibles de la ville. Il s'agit de Christian Lantenois, qui était encore dans le coma mardi soir. Son pronostic vital est engagé.

Instagram lance une nouvelle fonctionnalité

Il s'agit de la Live Room. Elle permet à quatre personnes de discuter en même temps lors d’un direct vidéo. Jusqu’à présent, c’était limité à deux utilisateurs maximum. Il faut peut-être y voir une tentative de résister à son concurrent Twitch de plus en plus populaire. Twitch est un service de streaming vidéo qui permettait déjà à plusieurs internautes d'être en direct.