La marche arrière de Donald Trump et l'erreur d'hymne national font la Une de la presse afghane et albanaise

Désolé, ce contenu n'est plus disponible.
  • Copié

Alors que la presse égyptienne passe sous silence une vidéo mettant en cause le président Al-Sissi, la presse afghane revient sur l'annulation des négociations avec Donald Trumps et la presse albanaise revient sur l'erreur incroyable en ouverture du match contre la France ce samedi.

Arianne Lavrilleux en Égypte:

En Égypte, un homme d'affaire fait vaciller le président Al-Sissi. Dans une vidéo vue des millions de fois, il accuse l'armée de lui devoir 13 millions de dollars pour des chantiers achevés mais jamais payés. Sa vidéo a fait le buzz à la Une des journaux arabes sauf en Égypte où la presse est complètement sous contrôle.

Margaux Benn à Kaboul :

À Kaboul, Donald Trump vient d'annuler un rendez-vous secret (et historique) à Camp David entre les États-Unis, les Talibans et le président Ashraf Ghani. Il a aussi annulé les négociations US-Talibans de manière générale, après 10 mois de négociations à Doha

qui devaient déboucher très bientôt sur un accord. Un "accord en principe" existait même, prêt à être signé par Trump, et qui prévoyait un calendrier exact pour le retrait des troupes américaines d'Afghanistan. Tout ça dans le contexte d'une élection présidentielle qui approche (le 28 septembre) et d'une escalade de violences, avec par exemple de fréquents attentats à Kaboul et des assauts en province.

Ervin Baku à Bakou :

À Bakou, la réaction des médias Albanais après le couac samedi soir lorsque les enceintes du Stade de France ont joué l’hymne andorran.