La Grèce se relève difficilement

, modifié à
  • A
  • A
1:54
L'opinion de Nicolas Beytout est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Éric Le Boucher revient sur la situation grecque après la cure d'austérité terrible que le pays a affrontée depuis quelques années.

 La crise en Grèce n'est pas terminée. Antónis Samarás, le Premier ministre, a rappelé à des élections présidentielles anticipées pour sortir de l'impasse politique. Depuis la crise, la Grèce  a réduit d'un quart son PIB, les budgets publics et les salaires ont suivi le même chemin.

Grâce à ces mesures exceptionnelles, la Grèce sort progressivement de la crise. Elle se passe de l'aide internationale mais les investisseurs internationaux n'y croient pas. Ils craignent la victoire de l'extrême gauche aux élections.

Cette nouvelle crise montre qu'il est très long de retrouver la confiance des investisseurs et des marchés financiers. Pour Éric le Boucher, il est temps de sortir l'Europe de l'austérité pour qu'un nouveau souffle s'amorce même si économiquement ce n'est pas justifié. Les efforts consentis par les populations ont été considérables, il faut maintenant leur montrer le bout du tunnel.