7 octobre 1571 : la bataille navale de Lépante

  • A
  • A
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les événements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 7 octobre, mais en quel 7 octobre partons-nous ?

Le 7 octobre 1571, jour de la bataille navale de Lépante – un véritable choc ! Une confrontation navale entre les gigantesques armadas des puissances chrétiennes et ottomane. On est en Grèce, dans le golfe de Patras, au large de la ville de Naupacte, qu’on appelait Lépante à l’époque. Ce qui a mis le feu aux poudres, ce sont comme souvent des enjeux commerciaux. En effet, Le Sultan de l’Empire Ottoman étend de plus en plus son territoire au détriment, notamment des Vénitiens. En 1570, les Turcs menacent Chypre. Cette fois, le pape (Pie V) s’en mêle et réunit toutes les puissances chrétiennes dans la sainte-ligue : l’Espagne, Venise, la république de Gênes et j’en passe. N’ayons pas peur des mots : c’est une nouvelle croisade qui se prépare…

Mais une croisade maritime...

En effet. La flotte chrétienne s’assemble en Italie, sous les ordres d’un chef magnifique : Don Juan d’Autriche – qui est un fils naturel de Charles Quint ! 300 voiles, 30.000 soldats, 50.000 marins et rameurs (pour les galères). Elle quitte Messine, en Sicile, le 7 octobre 1571et rencontre bientôt l’immense armada turque. Un peu avant midi, la bataille commence, les navires s’entrechoquent, les hommes passent par-dessus bord. Les boulets arrachent les mâtures, déchirant les voiles. La bataille ne dure qu’une journée, mais avec quel bilan : 7500 chrétiens sont morts, 20.000 sont blessés. Parmi ces blessés, un certain …Cervantes, qui plus tard écrira Don Quichotte, et qui perd l’usage d’une main dans la bataille. Côté Ottoman : 30.000 hommes ont perdu la vie. C’est un coup d’arrêt – provisoire – à l’expansion Turque ; l’empire ottoman amorce le début de son déclin.