29 septembre 1902, la mort d’Emile Zola

  • A
  • A
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 29 septembre 2016, mais en quel 29 septembre partons-nous ?

Le 29 septembre 1902, jour de la mort d’Emile Zola, père des Rougon-Macquart et chef de file du roman naturaliste. Emile Zola grand écrivain donc, mais aussi grand grande conscience depuis qu’en 1898, il avait fait paraître sous le titre "J’accuse", sa fameuse lettre ouverte à propos des injustices de l’affaire Dreyfus.

Zola est donc mort le 29 septembre 1902, chez lui, à Paris rue de Bruxelles. Les auditeurs fidèles se rappellent peut-être les émissions que l’on a consacré à cet événement tant il est vrai que la mort de Zola reste entourée de mystère.

Sachez, en un mot, que l’écrivain est mort asphyxié dans sa chambre par les émanations toxiques de sa cheminée, sa femme n’en réchappera elle-même que par miracle. Or, si la version officielle de la police a retenu la thèse de l’accident, il semble probable, aujourd’hui, qu’Emile Zola ait été victime d’un homicide.

Il aurait été délibérément assassiné ?

Alors homicide volontaire ou involontaire, le débat est ouvert mais ce que, dès 1953, notre confrère Jean Bedel avait révélé, c’est qu’un ramoneur antisémite, très anti-dreyfusard, aurait  certes plus tard, reconnu avoir bouché volontairement le conduit de cette cheminée. Or, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’enquête de l’époque, avait laissé trop de zones pour que l’on puisse écarter cet aveu tardif.