27 avril 1848 : l'abolition de l'esclavage

SAISON 2017 - 2018 , modifié à
  • A
  • A
1:57
© Europe 1
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les événements qui ont marqué la date du jour.

Quel 27 avril avez-vous choisi de nous rappeler ?

Le 27 avril 1848, Raphaëlle. Cela fait partie des dates nobles de l’histoire de France, puisque c’est le jour de l’abolition définitive de l’esclavage dans notre pays.

Pourquoi a-t-on attendu cette date, Franck ?

En vérité, il y a eu plusieurs dates. L’esclavage avait déjà été aboli pendant la révolution, en 1794. Seulement Bonaparte l’avait rétabli en 1802. Il faut bien comprendre que les enjeux économiques de l’esclavage étaient extrêmement importants. De la main d’œuvre gratuite, rendez-vous compte ! C’est d’un cynisme certain, mais c’est ainsi. Pour être tout à fait exact, d’ailleurs, l’esclavage était interdit depuis des siècles en France : officiellement, depuis une loi de Louis X, qui proclamait que le sol français affranchissait l'esclave qui venait à le toucher. Et puis, l’Eglise catholique s’est toujours opposée, par principe, à la servitude.

Mais c’était différent dans les colonies …

Eh bien voilà... A la Martinique, à Sainte Lucie… Ou Saint-Martin, par exemple. Il faut dire aussi que, depuis des générations, le débat sur l’esclavage était récurrent. Au milieu de ce XIXe siècle, les libéraux (au sens de l’époque) se battent activement pour abolir d’abord la traite, puis l’esclavage en soi. Mais d’autres freinent les avancées, en arguant notamment du fait que les esclaves ne seraient pas prêts à recevoir la liberté !

On connaît le nom du véritable déclencheur, Franck…

Evidemment c’est Victor Schoelcher, qui a écrit des livres sur la question ; il connait très bien le dossier. A la chute de Louis-Philippe, il est nommé sous-secrétaire d’Etat de la 2ème République. Et le 27 avril 1848, 12 décrets sont présentés. C’est l’émancipation de tous les esclaves. 248.000 seront libérés ! D’autres pays entameront bientôt le même processus d’affranchissement.

Franck, on vous retrouve tout à l’heure à 14 heures, sur Europe1.

Pour une émission sur le cheval, justifiée par la réouverture de Longchamp.

Les émissions précédentes