19 janvier 1840 : Jules Dumont d’Urville vient de découvrir la Terre-Adélie

SAISON 2016 - 2017
  • A
  • A
2:13
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 19 janvier 2017, mais en quel 19 janvier partons-nous ?

Le 19 janvier 1840, en plein océan Antarctique, près du Pôle Sud, où deux navires français tentent de se frayer un chemin parmi les icebergs. D’un seul coup, surgit devant les équipages une montagne de glace. Le chef de l’expédition, Jules Dumont d’Urville, vient de découvrir la Terre-Adélie ! Jusque-là, aucun homme n’était allé si loin de ce côté de la Terre.

Mais que fait-il là-bas, ce Dumont d’Urville ?

Il œuvre pour les intérêts stratégiques de la France. Les Anglais s’intéressent à cette région du monde, donc les Français aussi. En relâchant dans le port de Hobart, tout à fait au sud de l’Australie, en Tasmanie, Dumont d’Urville a appris que deux expéditions anglaises étaient en cours. Inacceptable à ses yeux de leur laisser la primeur d’une telle découverte ! Il fait hisser les voiles de L’Astrolabe et la Zélée, ses deux bateaux. Cap au sud !

Où il découvre la Terre-Adélie donc. Pourquoi Adélie ?

C’est un hommage à sa femme, qui s’appelait Adèle. Ça, c’est le privilège de ces découvreurs ! Il a tout de même fallu un peu de temps pour débarquer sur ce nouveau territoire. C’est seulement le 22 janvier que Dumont d’Urville et ses hommes posent le pied sur la Terre-Adélie. Il plante le drapeau français, avec la certitude que cette étendue glacée revêt pour l’avenir une grande importance stratégique. Et puis, bien sûr : Américains et Anglais ont été distancés !

Dumont d’Urville est revenu en héros ?

Oui. Il est nommé contre-Amiral, reçoit la grande médaille d’or de la très prestigieuse Société de Géographie. Il n’a plus qu’à se reposer et jouir de sa gloire. Sauf qu’en 1842, à Meudon, il est victime du premier accident ferroviaire de l’histoire. Le train, tout en bois, a déraillé ; un incendie s’y est déclaré. 57 personnes ont été brûlées vives, dont Dumont d’Urville, sa femme, Adèle, et leur fils de 16 ans.

Les émissions précédentes