11 juin 1726 : le cardinal de Fleury devient le Premier ministre de Louis XV

SAISON 2017 - 2018 , modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les événements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 11 juin 2018, mais en quel 11 juin partons-nous ?

Le 11 juin 1726, le jour où Louis XV décida de congédier son ministre, le duc de Bourbon-Condé, laissant le champ libre à un homme d’Etat trop méconnu : son ministre, le cardinal André-Hercule de Fleury.

Encore un cardinal à la tête des affaires, après Richelieu et Mazarin.

La comparaison se tient. Mais Fleury devient Premier ministre de Louis XV à l’âge de 73 ans ! Il ne manque pas d’expérience. D’une famille de petite noblesse, il est entré jeune à la Cour, comme aumônier de la reine Marie-Thérèse, la femme de Louis XIV. Il a été évêque de Fréjus avant que Mme de Maintenon ne le fasse nommer précepteur du futur Louis XV. Or, un lien très fort s’est établi entre l’enfant roi et son maître.

Ce qui explique que Louis XV se soit tourné vers lui ?

Oui. Et bien lui en a pris. Fleury a deux qualités : c’est un bon gestionnaire pour l’État et lui-même ne court pas après la fortune. Contrairement à Richelieu et Mazarin, soit dit en passant ! C’est peut-être aussi la raison de l’oubli dans lequel il est tombé : que voulez-vous, en France, on aime les "gredins". Fleury, chaque soir, rentre dormir dans sa chambre du séminaire d’Issy les Moulineaux.

Et il est aussi raisonnable quand il s’agit des affaires du royaume ?

Oui, économe, mesuré, vertueux... Il va stabiliser la monnaie, favoriser l’industrie et le commerce colonial. Et puis c’est un partisan de la paix : aucune guerre sous son ministère ! C’est peut-être une des grandes raisons de la prospérité de cette époque ! Il mourra à 89 ans, toujours en poste, en 1743. Louis XV alors va décider de se passer désormais de Premier ministre !

 

On retrouve Franck Ferrand à 14 heures, sur Europe 1.

Nous parlerons de Simone Veil, à quelques jours de son entrée au Panthéon.

Les émissions précédentes