SNCF : à quoi va ressembler le TGV du futur ?

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Ce train de 5ème génération coûtera 20% de moins à fabriquer (25 millions d'euros l'unité contre 30 millions pour les anciens modèles). Hyperconnecté, il sera capable d’alerter lui-même quand il y a une pièce en panne ou en train de s’user.

Bonne nouvelle pour Alstom. Quelque 100 TGV du futur vont être commandés à l’entreprise par la SNCF. Les trains, fabriqués à Belfort et à La Rochelle, seront livrés dans cinq ans. Et de nombreuses nouveautés sont à attendre, particulièrement technologiques, par rapport aux anciens modèles. 

Des coûts d'entretien moins importants. Les nouveaux trains seront à deux étages et la grande différence est qu’ils coûtent 20% de moins à fabriquer (25 millions d'euros l'unité contre 30 millions pour l'ancienne génération), consomment 20% d’électricité en moins et sont 30% moins cher à entretenir. Les pièces seront en effet plus facilement accessibles pour les réparations. 

Un train hyperconnecté et modulable. Ce train de 5ème génération est hyperconnecté : il est ainsi capable d’alerter lui-même quand il y a une pièce en panne ou en train de s’user. Le TGV sera également modulable. Aujourd’hui, il n’est pas possible de changer le nombre de wagons dans un train, ou alors il faut accrocher deux trains ensemble. Avec ce nouveau train, la SNCF pourra moduler les trains en fonction de la fréquentation.

La SNCF a également travaillé en étroite collaboration avec les associations pour faciliter l'accès et le confort des personnes à mobilité réduite. 

Europe 1
Par Carole Ferry