Salon du Bourget : Emmanuel Macron présente le futur avion de combat franco-allemand

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
À l'occasion de l'inauguration du 53ème salon du Bourget lundi, le président Macron présente le futur avion de combat franco-allemand qui devrait voir le jour en 2040.

Emmanuel Macron inaugure lundi matin le salon du Bourget 2019, le plus grand du monde consacré à l'aéronautique. Le président va en profiter pour présenter le futur avion de combat franco-allemand, qui ne devrait pas voir le jour avant 2040.

Un Système de Combat aérien du futur

Le calendrier de lancement de ce nouvel avion de combat est encore flou, on évoque l'horizon 2040. Mais l'objectif est clair : l'Europe doit rester autonome sur ses moyens de défense face aux États-Unis. Et pour cela, Français et Allemands ont pour projet de mettre sur pied un système complet de défense avec un avion de chasse mais aussi des drones ou encore des satellites. Une ambition globale résumée par le nom du projet : Système de Combat aérien du Futur (SCAF).

>> De 5h à 7h, c’est "Debout les copains" avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Un accord-cadre signé par trois pays... sur le stand de Dassault

Les Allemands et les Français ont été rejoints récemment par les Espagnols dans ce SCAF. Les trois ministres des Armées vont d'ailleurs formellement signer lundi un accord-cadre pour faire avancer ce chantier titanesque. L'objectif est de lancer les études de développement en vue de réaliser un prototype de l'avion de chasse en 2026 pour une entrée en service du SCAF à l'horizon 2040. Elles sont menées par Airbus et Dassault Aviation. C'est d'ailleurs sur le stand du géant de l'armement que l'accord sera signé, en présence du chef de l'État. Un choix qui n'est pas seulement symbolique. 

Avec le Rafale de Dassault, la France est en pointe sur le marché des avions de combat. Les trois partenaires comptent ainsi allier les forces et mutualiser les moyens financiers pour avoir une chance de résister face aux mastodontes américains.

Un salon sous le signe de l'urgence climatique

Cette 53ème édition du salon du Bourget a par ailleurs été placée sous le signe de l'urgence climatique. Lors d'un dîner à l'Élysée la veille, le président Macron a d'ailleurs demandé aux grands acteurs de l'aéronautique en France d'accentuer leurs efforts pour que l'Hexagone soit au rendez-vous de la transition écologique. Les industriels du secteur sont appelés à construire des avions moins polluants et à atteindre l'objectif de réduire de moitié les émissions de dioxyde de carbone (CO2) en 2050 par rapport au niveau de 2005, sous l'exigence environnementale croissante de jeunes générations déterminées à boycotter l'avion au profit d'autres modes de transports moins polluants.

Le transport aérien contribue à hauteur d'au moins 2% aux émissions mondiales de CO2. Selon des chiffres de l'Agence européenne de l'environnement, ses émissions de dioxyde de carbone dépassent largement, avec 285 grammes par passager-kilomètre, celles des autres modes de transport.

Europe 1
Par Emmanuel Duteil, édité par Marthe Ronteix avec AFP