Qui sont les futurs concurrents de la SNCF ?

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Transdev, la Deutsche Bahn et Trenitalia sont dans les starting-blocks pour se tailler une part du rail français dès l'ouverture à la concurrence.

Les syndicats de cheminots sont remontés après la présentation en Conseil des ministres du projet de loi d'habilitation de réforme ferroviaire qui ouvre la porte au recours aux ordonnances. Mais ce texte fait aussi des heureux : ceux qui sont prêts à s'engouffrer dans l'ouverture à la concurrence. 

Transdev lorgne sur les TER... "C'est une très bonne nouvelle, la concurrence devient une réalité", voilà ce que l'on disait chez Transdev. Il s'agira du principal concurrent de la SNCF sur le marché des TER. Grâce à un dernier certificat de sécurité obtenu il y a quelques jours, c'est désormais officiellement une entreprise ferroviaire de voyageurs, au même titre que la SNCF. "Notre objectif c'est de reprendre les lignes de TER existantes, qui sont aujourd'hui exploitées par SNCF, et qui demain seront exploitées par Transdev", explique Thierry Mallet, le PDG de Transdev. Selon lui, le changement va se traduire "dans la qualité de service, dans la fréquence des trains, mais également dans la ponctualité". 

Et Trenitalia sur les TGV. En Allemagne, Transdev est devenu le principal concurrent de la Deutsche Bahn, la compagnie allemande qui devrait également débarquer en France via sa filiale Arriva. Autre acteur dans les starting-blocks : Trenitalia, qui lorgne sur les TGV. Et preuve que tout cela devient très concret, la région PACA a déjà lancé le processus qui permet les appels d'offres, et identifié trois lignes, dont celle entre Marseille et Nice.

Les + lus