L'inflation accélère en juillet à 2,3% sur un an

, modifié à
  • A
  • A
Les prix à la consommation eux se replient de 0,1% en juillet après une stabilité au mois de juin. Image d'illustration.
Les prix à la consommation eux se replient de 0,1% en juillet après une stabilité au mois de juin. Image d'illustration. © Daniel ROLAND / AFP
Partagez sur :
Au mois de juillet, la hausse des prix provient d'une "accélération sur un an des prix de l'énergie et dans une moindre mesure, des services", a expliqué mardi l'Insee.

Les prix à la consommation ont augmenté fortement de 2,3% en juillet sur un an en France, en hausse par rapport au mois précédent (+2% en juin), en raison d'une accélération des prix de l'énergie, selon une estimation provisoire publiée mardi par l'Insee.

+14,3% pour les prix de l'énergie. Au mois de juillet, la hausse des prix (+0,1% sur un mois) provient essentiellement d'une "accélération sur un an des prix de l'énergie et dans une moindre mesure, des services", a détaillé l'institut statistique dans un communiqué. Très faible depuis plusieurs années, l'inflation française s'établit en juillet légèrement au-dessus de la cible fixée par la Banque centrale européenne (2%), après avoir déjà atteint 2% les deux mois précédents. D'après l'Insee, cette hausse est liée à celle des prix de l'énergie (+14,3%) avec une forte augmentation des prix du gaz, et "dans une moindre mesure" des prix des services (+1,3%).

Légère baisse des prix à la consommation. Les prix à la consommation eux se replient de 0,1% en juillet après une stabilité au mois de juin. Cette légère baisse provient d'un "recul, saisonnier des prix des produits manufacturés du fait des soldes d'été, compensé en partie par un rebond des prix des services, notamment ceux des transports aériens avec le début des vacances scolaires", selon l'Insee. Enfin, les prix des produits alimentaires rebondissent légèrement, avec ceux des produits frais qui reculent nettement moins qu'au mois de juin et une accélération des prix de l'alimentation hors produits frais, a détaillé l'institut statistique.

Les + lus