Apple dépasse le cap symbolique des 2.000 milliards de dollars en Bourse

  • A
  • A
Apple
Le chiffre d'affaires d'Apple dépasse les 60 milliards d'euros. © LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
Apple a passé un cap symbolique, mercredi, en devenant la première société américaine à valoir plus de 2.000 milliards de dollars en Bourse. Cela reflète notamment d'excellents chiffres de ventes lors de la période du confinement.

Le géant de l'informatique Apple est devenu mercredi la première société américaine à valoir plus de 2.000 milliards de dollars en Bourse, une étape symbolique couronnant le succès de ses produits électroniques innovants, du Mac à l'iPhone, en passant par les montres connectées. 

Le groupe dirigé par Tim Cook avait déjà marqué l'histoire de Wall Street en devenant en août 2018 la première entreprise privée à franchir la barre des 1.000 milliards de dollars. Pour l'économiste Christopher Dembik, "cela reflète que lorsque vous souhaitez investir en Bourse, si vous voulez avoir du rendement, si vous voulez être sûr de votre investissement, vous devez avoir de l'Apple dans votre portefeuille".

Résultats en hausse grâce au confinement

Apple, qui a donc doublé sa capitalisation en tout juste deux ans, a depuis été suivi au-dessus des 1.000 milliards par Amazon, Microsoft et Alphabet, la maison mère de Google. Le géant pétrolier saoudien Aramco était pour sa part devenu en décembre 2019 la première compagnie au monde à dépasser la barre des 2.000 milliards de dollars. Mais son cours a depuis beaucoup baissé et la valeur d'Apple est passée devant celle d'Aramco fin juillet.

Encore plus que ses concurrents, la marque à la pomme a vu ses résultats grimper à la faveur du confinement : entre avril et juin, le fabricant de l'iPhone a réalisé près de 60 milliards de chiffre d'affaires et plus de 11 milliards de bénéfice net. Malgré un effondrement du marché mondial des smartphones au deuxième trimestre cette année, Apple est la seule marque du trio de tête (dans l'ordre Huawei, Samsung et Apple) qui a continué à croître, d'après le cabinet Canalys.

Et les observateurs s'attendent à une demande importante à l'occasion de la sortie de la prochaine gamme du téléphone multifonctions de la marque, l'iPhone 12.

Europe 1
Par Aurélien Fleurot, édité par Maxime Dewilder, avec AFP