Alstom : Bouygues restera actionnaire jusqu'à la fusion avec Siemens

, modifié à
  • A
  • A
Bouygues détient une participation de 28,2% dans Alstom.
Bouygues détient une participation de 28,2% dans Alstom. © ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :
Le groupe ne se prononce pas sur ses intentions après la fusion avec Siemens en juillet. 

Bouygues restera actionnaire d'Alstom jusqu'à la fusion avec Siemens en juillet prochain et ne veut pas se prononcer sur ses intentions ultérieures, a indiqué le groupe mercredi. "Nous nous sommes engagés à conserver notre participation (dans Alstom) jusqu'à l'assemblée générale extraordinaire" mettant en oeuvre la fusion avec Siemens, qui aura lieu "au plus tard le 31 juillet 2018", a déclaré un porte-parole de Bouygues. "Il est tout à fait prématuré" de dire ce que Bouygues entend faire de sa participation, "la question ne se pose pas aujourd'hui", a ajouté le porte-parole.

28% de participation à l'heure actuelle. Bouygues détient une participation de 28,2% dans Alstom, si l'on inclut les quelque 20% prêtés à l'État, que celui-ci ne veut pas garder et qui vont être rendus au groupe de BTP. Bouygues était rentré dans le capital d'Alstom en 2006 dans la foulée du sauvetage du groupe industriel français orchestré par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Économie.

Le groupe envisageait alors la constitution d'un géant spécialisé dans le nucléaire avec Areva. Mais le projet avait pris l'eau, et Alstom a fini par vendre son activité dans le domaine de l'énergie à General Electric. Selon une source proche du dossier, si Bouygues conservait sa participation actuelle dans Alstom, il détiendrait environ 14% du nouveau groupe Siemens-Alstom.