Steve Jobs était "notre Picasso"

  • A
  • A
Partagez sur :

Près d'un an après sa mort, il tresse ses louanges. Le directeur général du géant des logiciels Oracle, Larry Ellison, a chanté mardi les louanges du patron historique et "irremplaçable" d'Apple, Steve Jobs, dont le successeur Tim Cook vient de s'excuser platement pour une erreur stratégique sur l'iPhone 5.

A la chaîne CNBC qui l'interrogeait sur l'avenir d'Apple sans Steve Jobs décédé l'an dernier, Larry Ellison a répondu: "J'ai beaucoup de respect pour cette entreprise, j'ai beaucoup de respect pour Tim Cook, mais je vais le répéter: Steve est irremplaçable".

"Nous avons tous perdu quelque chose. Il était notre Edison, il était notre Picasso. Il n'y a personne comme lui. Apple va continuer à prospérer, mais pas comme quand Steve était là", a-t-il poursuivi.