Comment Alain Souchon se prépare pour les Victoires de la musique

  • A
  • A
Partagez sur :
Alain Souchon se prépare pour la 35eme cérémonie des Victoires de la Musique, diffusée vendredi sur France 2. Il est nommé dans trois catégories : album de l'année, artiste masculin de l'année et chanson originale avec "Presque". Intemporel, il a quand même le trac pour cette soirée, spéciale, comme il l'a confié à Europe 1.
INTERVIEW

À 75 ans, Alain Souchon est toujours dans le coup. Le chanteur est nommé trois fois aux Victoires de la musique vendredi : artiste masculin de l’année, album de l’année avec Âme fifties et chanson originale avec Presque. Devant trois millions de téléspectateurs, il se présentera devant son public pour cette 35ème édition de la cérémonie de remise des prix. Malgré son expérience, Alain Souchon a le trac. Il s'est confié sur Europe 1 au micro d’Emilie Mazoyer.

"Il faut être convenable"

"Cela fait 40 ans que je fais des chansons, les gens sont contents de les retrouver, c’est un truc sur lequel je peux m’appuyer. Mais la forme physique, la voix, il faut être convenable. Cela demande une certaine discipline, il ne faut pas faire la ribouldingue avec Mike Jagger et Keith Richards la veille toute la nuit", ironise le chanteur.  

Alain Souchon soigne le moindre détail, jusqu'à son look. "Bien sûr que mon métier est plein de futilités, sur les cheveux par exemple. J’en ai fait une chanson : 'Ramène les cheveux vers l’avant pour que tout soit comme avant'. J’ai un costume que j’ai depuis un moment, que je vais mettre avec une cravate. Il faut être respectueux des traditions, c’est un truc honorifique. Ils mettent les petits plats dans les grands, moi aussi."

"Je ne sais pas comment voter"

Dans une des catégories où l'on retrouve Alain Souchon, chanson originale de l'année avec Presque, les téléspectateurs sont amenés à voter, sur internet. "Je n’ai pas voté, je ne sais pas comment voter", confie le chanteur, qui n'est pas vraiment familier avec la technologie. "Je n’aime pas les appareils. Je n’aime pas la technique, je suis allergique à la technique. Quand j’ai commencé à chanter que je suis arrivée en studio, il y avait pleins de boutons. On aurait dit le cockpit d’un Boeing, et je me disais 'c’est pour compenser quoi tout ce bazar ?' Il y a des gens qui s’expriment avec ça, mais cela n’a jamais été mon truc."

Le chanteur n'a d'ailleurs pas de téléphone portable. "Cela me donne de la personnalité. Il n’a même pas de portable, ça vous pose un homme", plaisante Alain Souchon.

Une tournée dans toute la France

Son nouvel album Âme fifties a été très bien accueilli par la critique et par le public. Le chanteur est d'ailleurs en tournée depuis le 6 février, dans toute la France et même au Canada. Alain Souchon s'estime chanceux de vivre encore le succès avec ce nouvel opus, d'autant qu'ils craignaient de sortir l'album de trop. "J’ai de la chance que les gens aiment encore bien ce que je fais". 

À égalité avec lui, la chanteuse Angèle compte aussi trois nominations dans ces Victoires de la musique. Une artiste qu'Alain Souchon admire. Elle l'a d'ailleurs invité à partager un moment sur scène sur la Grand Place de Bruxelles. "J’adore la Belgique, les Belges sont extrêmement chaleureux", raconte-t-il. "J’étais impressionné de voir Angèle avec son piano et sa voix merveilleuse."

Le chanteur n'a qu'un regret, exprimé sur le ton de la plaisanterie. "Je n’ai jamais été proposé pour la catégorie meilleur spectacle. C’est l’image que j’ai, on s’imagine que je suis assis sur une chaise longue, en train de chanter 'Allô maman bobo'". 

La cérémonie sera diffusée vendredi sur France 2, à partir de 21 heures.

Europe 1
Par Mathilde Durand