Un Disneyland vide aux règles sanitaires strictes : on a visité le parc post-confinement

  • A
  • A
Disneyland a rouvert après quatre mois de fermeture liée au coronavirus 2:00
Disneyland a rouvert après quatre mois de fermeture liée au coronavirus © Pierre Herbulot / Europe 1
Partagez sur :
Ce mercredi, le parc d’attraction a rouvert ses portes après quatre mois de fermeture liée à la crise du coronavirus. Notre journaliste Pierre Herbulot s’est rendu sur place pour visiter ce Disneyland post-confinement et ses règles sanitaires strictes.
REPORTAGE

C’est une réouverture pas comme les autres pour le célèbre parc d’attraction parisien. Après une fermeture de plus de quatre mois en raison de la crise du coronavirus, Disneyland a rouvert ses portes au public ce mercredi avec des règles très strictes. Affluence strictement contrôlée, temps d’attente réduite et respect des mesures sanitaires, tout y est pour garantir la sécurité des visiteurs impatients de retrouver leur parc. Notre reporter Pierre Herbulot s’est rendu sur place pour visiter ce Disneyland post-confinement.

Cinq minutes d’attente entre chaque attraction, un record

C’est un Disneyland calme et quasiment désertique qui s’est ouvert ce mercredi. Alors que chaque jour, plus 70.000 visiteurs viennent d’habitude profiter des attractions du célèbre parc, la crise du coronavirus change la donne, avec seulement 10 à 12.000 personnes selon les syndicats. Une baisse d’affluence qui se fait ressentir dans le parc…pour le plus grand plaisir des visiteurs ! "En quatre heures, on a fait ce que les gens font d’habitude sur un week-end", témoigne, un des visiteurs ravi, venu spécialement pour l’occasion.

Disney 2

© Pierre Herbulot / Europe 1

Ainsi, cinq minutes d’attente suffisent pour enfin essayer les attractions. Un temps record, pour le parc longtemps habitué à faire attendre ses visiteurs pendant de longues heures.

Des mesures sanitaires strictes

Et le parc n’a pas lésiné sur les moyens pour allier sécurité et plaisir. Pour limiter l’affluence, la réservation est obligatoire et le billet acheté la veille n’est valable qu’une journée. "On se croirait en pleine semaine en hiver. Franchement, c’est agréable. Même si ça fait une impression bizarre car lorsqu’il y a plein de monde, il y a quand même une magie", explique Marie, rassurée par ce fonctionnement. "C’est agréable pour le temps d’attente mais ça fait un petit truc différent", insiste-t-elle.

Disney 4

© Pierre Herbulot / Europe 1

Le respect des mesures barrières est également minutieusement respecté. Du château de la Belle au bois dormant au manoir hanté, plus de 20.000 litres de gel hydroalcoolique ont été utilisés pour nettoyer de long en large le parc. S’ajoute à cela l’installation de nombreux panneaux en plastique pour assurer la distanciation sociale. Mais un inconvénient subsiste : il ne vous est plus possible de faire des câlins à vos personnages préférés.

Europe 1
Par Pierre Herbulot, édité par Inès Khiari