Pourquoi Isabelle Nanty a aimé jouer dans "Les Tuche"

, modifié à
  • A
  • A
isabelle nanty 3:13
La comédienne Isabelle Nanty était l'invitée de Matthieu Noël, mercredi 8 janvier, sur Europe 1. © Capture d'écran Europe 1
Partagez sur :
Isabelle Nanty, qui incarnera à nouveau Cathy Tuche dans "Les Tuche 4", a détaillé au micro de Matthieu Noël les raisons qui l'ont poussées à accepter une nouvelle fois ce rôle. Loin de ressentir du mépris pour ces personnages extravagants, elle raconte son enthousiasme. 
INTERVIEW

Après Monaco, les États-Unis et l'Élysée, les Tuche reviendront cette année dans un quatrième volet. Isabelle Nanty, qui joue la mère dans cette famille loufoque, a révélé dans L'équipée sauvage que le film Les Tuche 4 était bel et bien en préparation, pour son plus grand plaisir.

L'actrice a une nouvelle fois accepté de jouer Cathy, qu'elle incarne depuis le premier film de cette saga à succès. "Si [le scénario, NDLR] ne m’avait pas plu à la lecture, j’aurais fait résistance et j’aurais dit non", explique-t-elle, en annonçant que Les Tuche4 sera "un film de Noël". Il est donc très probable que ce film sorte en fin d'année. 

"Si ce que les gens aiment, c'est Cathy Tuche, je dois le respecter"

Après trois volets, Isabelle Nanty n'a pas peur, contrairement à d'autres acteurs, d'être uniquement perçue comme l'actrice qui incarne Cathy des Tuche. "Il ne faut pas trop la ramener. Si ce que les gens aiment, c'est Cathy Tuche, je dois le respecter", affirme-t-elle. "Nous avons beaucoup de chance. Je ne vais pas me plaindre vu ce je vis dans mon métier."

"On est comme des enfants"

Quoique bon enfant, cette comédie a parfois suscité des critiques, certains l'accusant notamment de se moquer des Français vivant en région. Un reproche bien loin d'Isabelle Nanty. "Nous, on est de très bonne foi. Quand on joue cette famille, c’est joyeux de se mettre dans cet état-là. On est comme des enfants", décrit-elle. "Les Tuche sont enthousiastes et gourmands. S’ils aiment une couleur, ils l’aiment flashy. S'ils aiment les légumes, ils en mettent plein. S'ils mangent des pommes de terre, ils cuisineront des frites, du gratin... Toutes les déclinaisons de la pomme de terre. Et, nous, on se met dans cet état là. Comme il n’y a pas de méchanceté, on ne peut pas jouer avec mépris."

Europe 1
Par Tiffany Fillon